Accueil/Actualités/Le code de déontologie de l'ICOM pour les musées, 1986-2016
 

Le code de déontologie de l'ICOM pour les musées, 1986-2016

EVENEMENT - 7 & 8 déc 2016
L'universalité de la déontologie au service du patrimoine
@ Musée d’art et d’histoire de Genève

Le code de déontologie de l'ICOM pour les musées, 1986-2016

En 1986, le Conseil international des musées (ICOM) a adopté le premier code de déontologie fixant des principes universels, source d’une responsabilité commune envers les collections et le patrimoine pour l’ensemble des professionnels de musées répartis sur les cinq continents, et dont le respect est alors «considéré comme une condition minimale pour pouvoir être membre de la profession muséale». Le code de l’ICOM devient ainsi la matrice et le reflet des règles de conduite professionnelle dont se dote la communauté muséale internationale. Trente ans après l’adoption de ce code, ce colloque international dressera un premier bilan de cette déontologie muséale et de son universalité. Des professionnels des musées, des experts du patrimoine ainsi que des juristes interrogeront les principes et les enjeux qui fondent la déontologie muséale – jusqu’à inspirer les législations nationales et le droit international – et proposeront une réflexion prospective sur ce corpus de normes éthiques et déontologiques pour des musées au service de la société.

Au programme : trois sessions autour des thématiques aux origines du code de déontologie (sous la présidence de Martin Schärer, Président du Comité pour la déontologie du Conseil), principes et enjeux de la déontologie pour les musées (sous la présidence de David Vuillaume, Secrétaire général d’ICOM Suisse) et le code de l’ICOM, matrice de nouvelles normes (sous la présidence de Benno Widmer, Responsable de la section Musées et collections à l’Office fédéral de la culture, Berne). Une conférence publique ouvrira la notion de déontologie vers la thématique  Le musée éthique, acteur du développement durable au Musée d’ethnographie de Genève.

Parmi les intervenants invités : Vincent Négri (Chercheur CNRS à l’ISP, Membre de l'observatoire international du trafic illicite des biens culturels de l’ICOM et du comité éditorial de l’ouvrage «Countering illicit traffic in cultural goods »), Jean-Yves Marin (Directeur des Musées d’art et d’histoire de Genève), François Mairesse (Président du comité international de l’ICOM ICOFOM, Professeur à l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3), Édouard Planche (Spécialiste de programme, Division des expressions culturelles et du patrimoine, UNESCO), Susan Corr (Présidente de ECCO -European Confederation of Conservator-Restorer’s

Organisations) et Sébastien Minchin (Directeur du Muséum d’histoire naturelle de Rouen).