Accueil/Actualités/Les musées, lieux de rapprochement
 

Les musées, lieux de rapprochement

Après plus de 70 ans, un projet de musée allemand revient sur l’histoire et le patrimoine culturel des Allemands des Sudètes expulsés

Les musées, lieux de rapprochement

Lors d’une cérémonie solennelle qui s’est tenue le 16 septembre dernier, pierre de touche du futur musée de Munich consacré aux Allemands des Sudètes a été posée par les plus hauts responsables de la République fédérale d’Allemagne et de l’État libre de Bavière ©Martina Lehmannová

Michael Henker, président d’ICOM Allemagne, responsable de l’équipe de planification du futur Sudetendeutsches Museum (Musée des Allemands des Sudètes) ; Martina Lehmannová, présidente d’ICOM République tchèque, membre du Conseil consultatif du Sudetendeutsches Museum

Un projet de nouveau musée est en train de voir le jour à Munich, en Allemagne. Ce nouvel établissement sera consacré à une population bien spécifique : les Sudetendeutschen, ou Allemands des Sudètes, expulsés de chez eux après la fin de la Seconde Guerre mondiale. 70 ans après les faits, le grand public va enfin pouvoir découvrir l’histoire et le patrimoine culturel de ce groupe de près de trois millions de germanophones.

La mémoire humaine est changeante. Elle a tendance à déformer la réalité pour mettre en avant tantôt l’amour et le pardon, tantôt la haine et l’hostilité… Les musées ont la lourde tâche de présenter des événements du passé de manière précise et impartiale, à grands renforts de collections d’œuvres d’art. Malgré les efforts d’objectivité, certains sujets réveillent toutefois une émotion intense. La question des Allemands des Sudètes en fait partie.