Accueil/Actualités/Mission réussie pour la Présidente de l’ICOM à Chengdu
 

Mission réussie pour la Présidente de l’ICOM à Chengdu

La Présidente de l'ICOM Suay Aksoy a été invitée à s’exprimer dans le cadre du Forum intitulé « Musée de la route de la soie et coopération ». Elle a présenté les principales activités de l'ICOM et les objectifs futurs de l'organisation.

Mission réussie pour la Présidente de l’ICOM à Chengdu

L'une des conférences dédiées aux musées les plus importantes en Chine, l'Exposition internationale des musées et des produits et technologies pertinents s’est tenue à Chengdu, en Chine, du 14 au 19 Septembre 2016. Organisée tous les deux ans par le gouvernement chinois, aujourd’hui dans sa 7e année, ce salon est une référence pour les professionnels des musées et leurs industries connexes en Chine. 

L'Expo offre une plate-forme aux musées nationaux et internationaux pour évaluer la situation économique du secteur, au niveau national et mondial, et d’échanger avec des centaines d’autres musées ainsi qu’avec les acheteurs et les fournisseurs de produits et de technologies liés à l'industrie du musée. L'Expo offre également une plate-forme pour stimuler et encourager les échanges éducatifs et les itinérances d’expositions entre les musées nationaux et internationaux. Plus de 300 musées et organismes nationaux et internationaux liés à la culture ont participé à la conférence, ainsi que 400 exposants et sociétés liés aux services et technologies dans les musées. La Présidente de l’ICOM nouvellement élu Suay Aksoy, ainsi que les vice-présidents Alberto Garlandini et Laishun An, ont été invités à participer activement à cette 7ème édition. 

Au cours de la cérémonie d'ouverture, La Présidente de l'ICOM Suay Aksoy a rencontré, entre autres, le directeur général de l'Administration d'Etat du patrimoine culturel (SACH) et le gouverneur de la province du Sichuan. Elle a prononcé quelques mots d’accueil, réaffirmant que l'ICOM "a toujours eu une relation forte avec la Chine", expliquant que "nos liens avec MPT-EXPO existent depuis sa création en 2004. L'ICOM a offert un soutien durable à cet événement important pour les musées internationaux et les secteurs attenants, bien sûr, avec une grande appréciation pour l'approche qu’en fait MPT-EXPO ". Elle a rappelé l'événement majeur que fut la Conférence générale de l'ICOM à Shanghai en 2010, et surtout la création en 2013 du Centre international de formation de l’ICOM à Pékin, un projet commun de l’ICOM avec le Musée du Palais, ICOM Chine et l'Association des musées chinois. 

Au cours de l'exposition, la 6e réunion des représentants des membres de l'Association des musées chinois a eu lieu. D’autres comités spécialisés et d’organisations membres de l'Association des musées chinois ont également organisé une série de conférences, des débats et des présentations  de divers projets.

Sur le site du salon, un espace a été dédié pour les forums sur place, les conférences, les séminaires et les échanges universitaires, et un autre pour les événements officiels, tels que les événements marketing, les spectacles et les cérémonies de signature. La Présidente de l'ICOM Suay Aksoy a été invitée à s’exprimer dans le cadre du Forum intitulé « Musée de la route de la soie et coopération ». Elle a présenté les principales activités de l'ICOM et les objectifs futurs de l'organisation. Au cours de son discours, elle a insisté sur les changements récents du rôle du musée dans nos sociétés : "Aujourd'hui, quand nous regardons autour de nous, nous voyons que les musées sont des lieux de réconciliation autant qu'ils sont dédiés aux collections et à  la sensibilisation du public. [...] Ce sont des lieux de discussion et de débat qui peuvent tourner autour de l'environnement, de la vieillesse et de la régénération urbaine. Les musées sont des lieux d'ouverture et d’exposition. Et de nos jours,  le terme « ouverture » est plus riche que jamais. Nous voyons de plus en plus d’expositions sur l’immigration, qui sont conçues et même réalisées avec la participation des migrants eux-mêmes. Mais ce que j’ai trouvé de tout à fait remarquable cette année a été la tentative par les musées de motiver et d’inclure les réfugiés syriens dans les missions de restauration de leur patrimoine culturel. Les musées deviennent chaque jour plus innovants dans leurs expositions en favorisant de plus en plus la pratique participative". Elle a ensuite insisté sur les outils développés par l’ICOM depuis sa création, comme le Code de déontologie pour les musées et le programmes des listes rouges d’urgence, et présenté le Centre international de formation de l'ICOM à Pékin comme une nouvelle étape, qui "a marqué une nouvelle orientation dans les futurs projets de l'ICOM." Elle a ajouté : «Nous sommes fiers de la performance du Centre international de formation et nous serions heureux de voir apparaitre des succursales dans d’autres villes de Chine, où ces centres pourraient répondre aux besoins spécifiques des musées et des sites culturels dans leurs régions respectives. Le renforcement des compétences est un aspect important de notre engagement envers le professionnalisme, l'un des trois piliers du nouveau plan stratégique de l'ICOM et partie intégrante des valeurs de l'ICOM. Dans un proche avenir, nous espérons que nos activités de formation culminent dans les publications de l'ICOM et touchent un public plus large. » Elle a conclu son discours en rappelant le statut indépendant de l'ICOM, en tant qu’ONG, qui défend de manière indépendante le patrimoine de l'humanité, et en particulier les musées et le travail du musée. «Voilà pourquoi l'ICOM est reconnu comme une autorité suprême dont les membres, le personnel et les affiliés travaillent uniquement au profit de ce patrimoine, culturel et naturel, matériel et immatériel [...]".

K2porn.com (k2s.cc) - Download Free Porn from Keep2Share