Accueil/Actualités/Une formation couronnée de succès à Addis-Abeba (Ethiopie)
 

Une formation couronnée de succès à Addis-Abeba (Ethiopie)

Une des missions internationales de l’ICOM est la promotion et le soutien des bonnes pratiques des musées dans le monde entier, tout en transmettant aux nouveaux professionnels du patrimoine le savoir-faire dont ils ont besoin pour assurer une bonne direction d’équipe et une gestion rigoureuse de leur travail.

Une formation couronnée de succès à Addis-Abeba (Ethiopie)

Du 17 au 22 novembre 2014, Raphaël Roig, responsable des programmes de l’ICOM, a animé une formation pour 15 nouveaux professionnels des musées et du patrimoine d’Éthiopie, sur le thème « Valorisation du Patrimoine Culturel de la ville de Gondar et d’autres sites majeurs éthiopiens». Cette formation de 6 jours s’est tenue à l’Alliance Française d’Addis-Abeba et a été organisée conjointement par la ville de Gondar et la ville de Vincennes (France) dans le cadre de la création du musée de Gondar dans le nord de l’Éthiopie.  Parmi les partenaires figuraient l’Ambassade de France en Ethiopie, l’Alliance Française d’Addis-Abeba, le Centre français des études éthiopiennes et l’Ecole nationale d’Administration (ENA).

Pendant les sessions de formation menées par Raphaël Roig, plusieurs sujets ont été traités tels que « les musées et la promotion du patrimoine culturel », « définition et histoire des musées », « déontologie des musées » et « sécurité et inventaire des musées », accompagnés d’exercices de mise en pratique. Les sujets abordés constituaient des préoccupations partagées par un grand nombre dans la région. Un atelier sur des études de cas concrets associés au Code de déontologie de l’ICOM pour les musées a éveillé l’intérêt des participants autour de thèmes tels que les pièces de collections et des expositions (restes humains et objets sacrés), la position des musées envers le secteur privé ou les relations avec les communautés locales.
M. Roig a aussi présenté le rôle et les actions de l’ICOM dans la lutte contre le trafic illicite de biens culturels, une menace croissante dans cette région d’Afrique de l’Est.

Le bilan de la formation a été extrêmement encourageant, les participants ayant apprécié la qualité et la méthodologie des sessions et recommandé l’ajout dans le programme d’autres sujets, tels que l’éducation des professionnels des musées et la médiation dans les musées.  Ce projet a permis à l’ICOM d’accueillir ses premiers membres Ethiopiens, éveillant la possibilité de fonder un Comité National. L’ICOM était déjà connu en Ethiopie grâce  à la Journée Internationale des musées, célébrée dans le pays depuis plus de 10 ans.

K2porn.com (k2s.cc) - Download Free Porn from Keep2Share