Accueil/Communiqués de presse/Liste Rouge de l’ICOM des biens culturels dominicains en péril
 

Liste Rouge de l’ICOM des biens culturels dominicains en péril

Liste Rouge de l’ICOM des biens culturels dominicains en péril

L’ICOM annonce la publication officielle de sa nouvelle Liste Rouge : la
Liste Rouge des biens culturels dominicains en péril

Télécharger

Le Conseil international des musées (ICOM) poursuit son action en matière de lutte contre le trafic illicite des biens culturels avec la publication d’une nouvelle Liste Rouge : la Liste Rouge des biens culturels dominicains en péril. Le document vise à compléter le dispositif de protection pour l’île d’Hispaniola, initié en 2010 avec la publication de la Liste Rouge d’urgence des biens culturels haïtiens en péril, rédigée après le tremblement de terre qui secoua le pays.

La Liste Rouge sera officiellement présentée au Museo Memorial de la Resistencia Dominicana à Saint Domingue en République dominicaine, le mardi 9 juillet 2013 à 18 h 30 heure local. Cet événement se déroulera en présence de professionnels du patrimoine, de représentants du gouvernement et des autorités, et de membres de la presse. Membre du Conseil exécutif de l’ICOM et directrice du musée, Luisa de Peña Diaz, représentera l’organisation à cette occasion, et présentera, en compagnie de la directrice des programmes de l’ICOM, France Desmarais, la Liste Rouge aux participants.

L’événement sera suivi le lendemain, le 10 juillet à 10 h 00, par un Séminaire sur le trafic illicite des biens culturels, qui aura également lieu au Museo Memorial de la Resistencia Dominicana.

Les Listes Rouges sont des outils importants et efficaces destinés à aider la police, les douanes, les professionnels du patrimoine et les marchands d’art et d’antiquités à identifier les types d’objets qui sont le plus vulnérables au trafic illicite et ainsi sujets à la contrebande et au commerce illicite. Cette initiative vise à sensibiliser la population locale, les autorités et le marché international de l’art et des antiquités.

L’élaboration de la Liste Rouge des biens culturels dominicains en péril a été possible grâce au généreux soutien de l’Office fédéral de la culture de la Confédération suisse.

La Liste Rouge présente les catégories d’objets datant de l’époque Préhispanique jusqu’aux ères Coloniale et Républicaine, et illustre une grande variété d’objets notamment d’origine religieuse, ainsi que des monnaies et des sculptures.

Tout bien culturel susceptible de provenir de République dominicaine doit faire l’objet d’une attention particulière.

En prenant conscience de la valeur de sa richesse culturelle, la République dominicaine a officiellement reconnu l’importance de protéger son patrimoine et a commencé à adopter des lois nationales en ce sens dès 1903.

La République dominicaine et Haïti reconnaissent toutes deux que les fouilles illicites sur des sites archéologiques et le vol des collections endommagent le lien qui existe entre un objet et son contexte. Par conséquent, cela empêche une identification pertinente et diminue la signification historique et culturelle d’un objet. Ces écarts appauvrissent la compréhension de l’histoire d’une région.

Les biens culturels d’Hispaniola sont vulnérables au trafic illicite. Le vol, le pillage, le commerce et l’exportation illégale sont des menaces constantes à la préservation du patrimoine national. Lutter contre le trafic illicite des biens culturels est la responsabilité de tous, car il s’agit de préserver les témoins inestimables de l’évolution, de l’histoire et de l’expression artistique de ces deux pays et de l’humanité.

Musées, maisons de vente, marchands d’art et collectionneurs sont conviés à ne pas faire l’acquisition d’objets similaires à ceux présentés dans la Liste sans avoir vérifié au préalable et de façon minutieuse leur provenance ainsi que la documentation légale correspondante.

La lutte contre le trafic illicite requiert le renforcement des instruments légaux et pratiques qui diffuseront de l’informa on et sensibiliseront le public. En publiant cette nouvelle Liste Rouge, l’ICOM réitère son engagement actif dans la protection du patrimoine culturel.

K2porn.com (k2s.cc) - Download Free Porn from Keep2Share