Code de déontologie

Code de déontologie de l’ICOM pour les musées

La déontologie et la conduite exemplaire des professionnels des musées sont des valeurs fondamentales pour l’ICOM.

Le Code de déontologie de l’ICOM pour les musées, adopté en 1986 et révisé en 2006 établit les valeurs et principes communs à l’ICOM et à la communauté muséale mondiale. Outil de référence, traduit en 38 langues, il fixe les normes minimales de pratiques et de performance professionnelles pour les musées et leur personnel.

En adhérant à l’ICOM, chaque membre s’engage à respecter ce Code. 

Accueil/Qui sommes-nous/La vision/Code de déontologie/Code de déontologie pour les musées d’histoire naturelle
 

Code de déontologie pour les musées d’histoire naturelle

Après plus de six années de travail et de recherche, le Comité international pour les musées et collections de sciences naturelles (NATHIST) est heureux d’annoncer la publication d’un nouvel instrument normatif pour la profession muséale : le Code de déontologie de l’ICOM pour les musées d’histoire naturelle.

Ce nouveau code de déontologie, créé par NATHIST, en collaboration avec le Comité de l’ICOM pour la déontologie (ETHCOM), a été officiellement approuvé lors de la 23e Assemblée générale de l’ICOM, le 17 août 2013, à Rio de Janeiro.

L'objectif de ce document est de définir des normes éthiques sur des questions propres aux musées d'histoire naturelle, offrant ainsi une norme de la pratique professionnelle qui pourra servir de base normative pour les institutions muséales concernées.

Le Code de déontologie de NATHIST débute par une déclaration de position commune concernant le but des musées d’histoire naturelle et leurs responsabilités. Il s’organise par la suite en six sections traitant des défis spécifiques aux musées d’histoire naturelle : de la présentation des restes humains à la diffusion des données scientifiques, en passant par la collecte des pierres, des minéraux et des fossiles. En outre, le code se clôt par un code de bonnes pratiques pour la taxidermie.

La version anglaise de ce document peut être dès aujourd’hui consultée en ligne, alors que les versions française et espagnole sont en cours d’édition. L’ICOM invite dès aujourd’hui les comités nationaux qui souhaiteraient initier la traduction du Code de déontologie de l’ICOM pour les musées d’histoire naturelle dans leur langue nationale, à contacter le Secrétariat Général.

Pour plus d’informations sur le Code de déontologie de l’ICOM pour les musées d’histoire naturelle, veuillez contacter Dr Eric Dorfman,  président de NATHIST, sur le site internet de NATHIST.