Publications

base de données des publications de l'ICOM

Visitez la nouvelle base de données des publications de l'ICOM

 

base de données des publications

 

 

Conférence générale

Organisée tous les trois ans, la Conférence générale de l'ICOM rassemble la communauté muséale mondiale autour d’une thématique choisie par les professionnels des musées.
Lire la suite

Accueil/Que faisons-nous/Programmes/Patrimoine immatériel
 

Patrimoine immatériel

Le patrimoine culturel ne se limite pas à ses seules manifestations tangibles, comme les monuments et les objets qui ont été préservés à travers le temps.

 

 

 

 

Il embrasse aussi les expressions vivantes, les traditions que d’innombrables groupes et communautés du monde entier ont reçues de leurs ancêtres et transmettent à leurs descendants, souvent oralement. Moteur de la diversité culturelle, ce patrimoine vivant est fragile.

Les musées et le patrimoine culturel immatériel

Le Conseil international des musées est au service de la société et de son développement et s’engage à garantir la préservation, la conservation et la transmission des biens culturels. Les musées peuvent apporter une contribution notable à la conservation du patrimoine culturel immatériel au moyen d’enregistrements et de transcriptions.

L’ICOM s’engage ainsi à protéger le patrimoine immatériel en identifiant et en gérant des ressources aux côtés de l’UNESCO qui a adopté en 2003 la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel qui a marqué un jalon de l’évolution des politiques internationales de promotion de la diversité culturelle. Pour la première fois, la communauté internationale reconnaissait la nécessité de soutenir un type de manifestations et d’expressions culturelles qui n’avait jusque-là pas bénéficié d’un cadre légal et programmatique de cette ampleur.

La Charte de Shanghai : Musées, patrimoine immatériel et mondialisation

L’engagement de l’ICOM est d'autant plus important face à la mondialisation qui fait peser une menace sur la continuité du patrimoine immatériel dans certaines situations culturelles.

En octobre 2002, la Charte de Shanghai : musées, patrimoine immatériel et mondialisation est ainsi née, suite à l’Atelier sur les musées et le patrimoine immatériel (7e Assemblée régionale de l'Alliance régionale de l’ICOM Asie-Pacifique).

La Conférence générale de Séoul et l’International Journal of Intangible Heritage

« Musées et patrimoine immatériel » était le thème de la Conférence générale de l’ICOM 2004 à Séoul. L’International Journal of Intangible Heritage, journal universitaire et professionnel dédié à la promotion de la compréhension de tous les aspects du patrimoine immatériel dans le monde, est un des fruits de cette Conférence.