Les comités de l’ICOM

Les comités de l’ICOM représentent les musées et professionnels des musées au sein de l’organisation.
Interfaces entre les membres et le Secrétariat général, Comités nationaux, Comités internationaux, Alliances régionales, Organisations affiliées, Comités permaments et Groupes de travail sont autant de structures participant de la richesse, du dynamisme et de la diversité de la communauté des musées du monde. 
Lire la suite

Catégories

Les membres individuels

  • des personnes travaillant, à plein temps ou à temps partiel, à titre de professionnels de musée tels qu'ils sont définis à l'article 2, § 2 des Statuts ;
  • des étudiants se préparant aux métiers de professionnels des musées
  • d'anciens professionnels de musée retraités ;
  • dans la limite de 10 % de l'effectif d'un Comité national, d'autres personnes qui, en raison de leur expérience ou des services professionnels qu'elles ont rendus à l'ICOM, pour un des programmes de l'ICOM ou à un Comité national ou international, sont jugées dignes d'être membres de l'ICOM. 

Les membres institutionnels

Les membres institutionnels sont des musées ou autres institutions répondant à la définition du musée de l'article 2, § 1, des Statuts,

  • ou des organisations regroupant des musées
  • ou des organisations dont des musées dépendent.
  • outre les musées, les institutions ressortant des catégories suivantes peuvent adhérer à l’ICOM :

      -    Les sites et monuments naturels, archéologiques et ethnographiques et les sites et monuments historiques ayant un caractère de musée eu égard à leurs activités d’acquisition, de conservation et de communication des témoins matériels des peuples et de leur environnement ;
      -    Les institutions qui conservent des collections et présentent des spécimens vivants de végétaux et d’animaux, comme notamment les jardins botanique et zoologique, les aquariums et les vivariums ;
      -    Les centres scientifiques et les planétariums ;
      -    Les galeries d’art à but non lucratif ainsi que les instituts de conservation et galeries d’exposition dépendantes des bibliothèques et des centres d’archives ;
      -    Les réserves naturelles ;
      -    Les organisations nationales, régionales ou locales de musées ainsi que les administrations publiques de tutelle (ministère, département ou organisme) des musées telles qu’elles sont définies dans le présent Article ;
      -    Les institutions ou organisations à but non lucratif qui mènent des activités de recherche en matière de conservation, d’éducation, de formation, de documentation, ainsi que d’autres liées au musée et à la muséologie ;
      -    Les centres culturels et autres institutions ayant pour mission d’aider à la préservation, à la continuité et à la gestion des ressources du patrimoine matériel et immatériel, patrimoine vivant et activités créatives numériques y compris.

Les catégories de membres individuels

Actif – Désigne les membres individuels professionnels de musées en activités.

Retraité – Désigne les membres individuels professionnels de musée à la retraite.

Etudiant — Désigne les étudiants inscrits à des programmes universitaires en rapport avec les musées. Les membres étudiants sont des personnes admises dans cette catégorie par le Comité national conformément aux critères adoptés par le Conseil exécutif. Les membres étudiants ne sont autorisés ni à voter ni à occuper une fonction élective au sein des organes de l'ICOM.

Associé — Désigne les membres individuels qui souhaitent adhérer à l’ICOM et contribuer aux activités de l’ICOM avec une cotisation un peu plus élevée.

Donateur — Désigne les membres individuels qui souhaitent adhérer à l’ICOM en raison de leur intérêt pour les musées et pour la coopération internationale entre musées et contribuer aux activités de l’ICOM avec une cotisation un peu plus élevée.

Les catégories de membres institutionnels

Actifs — Désigne les musées ou autres institutions conformes à la définition d’un musée, répartis en six catégories basée sur leur niveau de budget de fonctionnement.

  • par budget de fonctionnement, l’ICOM retient l’ensemble des dépenses de l’institution considérée, à l’exception de celles relatives à l’investissement.
  • les institutions rattachées au budget d’une collectivité, d’une mairie etc. doivent estimer le budget qui concerne les activités muséales.


De soutien — Désigne les membres institutionnels qui souhaitent adhérer à l’ICOM et contribuer aux activités de l’ICOM avec une cotisation un peu plus élevée.

Donateurs — Désigne les membres institutionnels qui souhaitent adhérer à l’ICOM en raison de leur intérêt pour les musées et pour la coopération internationale entre musées et contribuer aux activités de l’ICOM avec une cotisation un peu plus élevée.

Une grille d’adhésion fonction de quatre catégories de pays

Pour s’approcher au plus près des réalités économiques, la politique d’adhésion de l’ICOM comprend quatre catégories de pays. Ces catégories sont définies en fonction du produit intérieur brut par habitant en parité de pouvoir d’achat de chaque État. Elles font l’objet d’une actualisation annuelle.

 

La classification des pays par catégorie

Les membres d'honneur

Les membres d'honneur sont des personnes ayant rendu des services exceptionnels à la cause des musées sur le plan international, ou à l'ICOM.

Conditions d’accession à la qualité de membre d’honneur
Le Président d’un Comité national, le Président d’un Comité International ou un membre du Conseil exécutif de l’ICOM peut proposer un membre de l’ICOM à l’accession au statut de membre d’honneur.
Pour accéder au statut de membre d’honneur, le candidat doit avoir réalisé une grande partie de ses travaux en ayant été membre de l’ICOM. Ses travaux doivent démontrer l’excellence de ses qualifications et de ses compétences muséologiques, et jouir d’une reconnaissance internationale.
Toutes les candidatures doivent être soumises par écrit et accompagnées d’un document mettant en évidence la nature des travaux réalisés et les services rendus à la communauté muséale au titre desquels la qualité de membre d’honneur est proposée, notamment : lettres d’approbation de personnes ayant connaissance directe des activités du candidat, liste des publications, prix décernés par des organisations professionnelles, fonctions et services bénévoles en tant que consultant expert auprès de musées et d’organismes d’enseignement pertinents.
Le candidat doit impérativement justifier des qualités susvisées au précédent alinéa au niveau international.
Le dossier de candidature complet doit être soumis au Directeur Général, au plus tard le 1er novembre de l’année précédant l’Assemblée générale triennale afin de garantir un délai d’examen suffisant des candidatures.

Les membres bienfaiteurs

Les membres bienfaiteurs sont des personnes ou des institutions qui soutiennent l'ICOM et ses objectifs en raison de leur intérêt pour les musées et la coopération internationale entre musées. Ces membres n’ont pas de droit de vote au sein de l’ICOM.