Code de déontologie

Code de déontologie de l’ICOM pour les musées

La déontologie et la conduite exemplaire des professionnels des musées sont des valeurs fondamentales pour l’ICOM.

Le Code de déontologie de l’ICOM pour les musées, adopté en 1986 et révisé en 2006 établit les valeurs et principes communs à l’ICOM et à la communauté muséale mondiale. Outil de référence, traduit en 36 langues, il fixe les normes minimales de pratiques et de performance professionnelles pour les musées et leur personnel.

En adhérant à l’ICOM, chaque membre s’engage à respecter ce Code. 

Définition du musée

Aujourd’hui, selon les statuts de l’ICOM, adoptés lors de la 21e Conférence générale à Vienne (Autriche) en  2007 :

Un musée est une institution permanente sans but lucratif au service de la société et de son développement ouverte au public, qui acquiert, conserve, étudie, expose et transmet le patrimoine matériel et immatériel de l’humanité et de son environnement à des fins d'études, d'éducation et de délectation.

Cette définition fait référence dans la communauté internationale.

Conditions

Pour pouvoir devenir membre de l’ICOM, vous devez :

 

  • Être un musée ou une institution reconnue par l’ICOM tels qu’ils sont définis dans les Statuts, un professionnel de musée, ou une personne ou institution présentant un intérêt pour le progrès de la communauté muséale
  • Accepter et respecter le Code de déontologie de l’ICOM pour les musées

Les personnes ou institutions - y compris les employés - qui commercialisent les biens culturels (objets d’art, spécimens naturels et scientifiques) ne peuvent pas devenir membre de l’ICOM.

Cette restriction est, de façon plus large, applicable à toute personne ou institution ayant une activité qui pourrait susciter un conflit d'intérêt avec l’activité de l’ICOM.