Missions

Le Conseil international des musées est au service de la société et de son développement et s’engage à garantir la préservation, la conservation et la transmission des biens culturels.
Définir les standards d’excellence
L’ICOM définit des normes et standards utiles aux musées à la fois pour leur conception et pour la gestion et l’organisation des collections. Le Code de déontologie de l’ICOM pour les musées fait référence dans la communauté muséale mondiale et fixe les normes minimales de pratiques et de performances professionnelles pour les musées et leur personnel. Lire la suite

Rapport d'activité 2013

 

 

Rapport d'activité 2012

 

 

 

 

 

Accueil/Que faisons-nous/Soutenez-nous/Ils nous font confiance
 

Ils nous font confiance

Depuis sa création, le Conseil international des musées est soutenu par des institutions et des organisations qui partagent avec lui la volonté d’agir en faveur du patrimoine et du développement des musées. L’ICOM remercie ses partenaires pour leur confiance, leur fidélité et leur engagement. Leur soutien contribue chaque année à la mise en place d’actions et de programmes ambitieux à travers le monde.

 

Commission Européenne, Agence Exécutive « Education, audiovisuel et culture », Programme Culture

Le programme communautaire Culture (2007 - 2013) soutient des projets et des initiatives destinés à mettre à l’honneur la diversité culturelle de l’Europe et à améliorer son patrimoine culturel commun grâce au développement de la coopération transfrontalière entre les acteurs et les institutions du secteur culturel. L’un des volets de ce programme vise en l’occurrence à soutenir les organismes culturels qui œuvrent ou ont pour objectif d’opérer à l’échelon européen en leur fournissant un cofinancement destiné aux activités permanentes de ces organisations. L’ICOM se réjouit d’avoir été sélectionné par ce programme en 2010 et de voir ainsi la légitimité et l’intérêt de son action internationale en faveur du patrimoine et des professionnels des musées reconnus au niveau européen. 

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne.
Cette publication n'engage que son auteur et la Commission n'est pas responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.


Département d’État des États-Unis d’Amérique

Le Département d’État des États-Unis d’Amérique accompagne l’ICOM depuis des années dans sa lutte contre le trafic illicite de biens culturels. Entre 2007 et 2010, son soutien a contribué à la création, la promotion et la diffusion ou la réédition de 6 Listes Rouges des biens culturels en péril concernant l’Afghanistan, le Pérou, le Cambodge, la Colombie, la Chine, l’Amérique Centrale et le Mexique. La confiance de l’institution en l’efficacité de la démarche proposée par l’ICOM, en a fait un soutien clé lors des projets de Listes Rouges d’urgence réalisées pour l’Iraq et pour Haïti. Aujourd’hui, le Département d’État des États-Unis d’Amérique soutien également le développement de formations à la norme Object ID en parallèle des campagnes de promotion régionales des Listes Rouges.


 

UNESCO

L’UNESCO soutient l’ICOM depuis sa création. Des conventions annuelles encadrent chaque année ce soutien et ont permis entre 2007 et 2010 d’entretenir le Centre d’information UNESCO-ICOM, d’offrir la possibilité à certains membres de l’ICOM de se rendre à la 21e Conférence Générale de l’ICOM à Vienne en 2007 ou encore la réalisation de missions et d’ateliers liées notamment à la gestion des risques dans les musées en Asie du Sud Est, et en Europe du Sud-Est. Dans le cadre de ce partenariat, l’ICOM a également initié des liens privilégiés  avec les délégations nationales.
Outre le soutien financier, l’UNESCO soutient également l’ICOM en hébergeant une partie de ses équipes et de son fonds documentaire.


La Fondation Getty

Depuis plus de 20 ans, la Fondation Getty accompagne l’ICOM et ses Comités internationaux dans le développement de leurs actions. Entre 2007 et 2010, la Fondation a ainsi et permis à CIMAM (2007), INTERCOM (2008, 2009), ICOM-CC (2008) et CIDOC (2009) d’accorder des bourses de voyages à des professionnels de musées membres de l’ICOM et originaires de pays en développement, d’Europe centrale ou d’Europe de l’Est pour se rendre à leurs réunions annuelles. Ce même type de bourses sera également accordé, en 2010, pour la 22e Conférence Générale de l’ICOM à Shanghai. Enfin, la Fondation a également soutenu ICOM-CC dans la modernisation de son site Internet en 2008.


Ministère de la Culture et de la Communication (France)

Le soutien du Ministère français de la Culture et de la Communication (et de certains de ses établissements sous tutelle) aux activités de l’ICOM est historique. Entre 2007 et 2010, ce soutien a contribué à la publication et à la modernisation de la revue Les Nouvelles de l’ICOM, à l’utilisation du français comme langue de travail, au maintien du siège de l’ICOM à Paris, à l’organisation de la Journée internationale des musées et récemment au développement des contenus concernant la lutte contre le trafic illicite sur le nouveau site Internet de l’ICOM.


Office Fédéral de la Culture, Confédération Suisse

L’Office Fédéral de la Culture, Confédération Suisse a rejoint l’ICOM dans la lutte contre le trafic illicite de biens culturels depuis 2009. Ce soutien a été essentiel au lancement du double projet de Listes Rouges pour Haïti et l’île Hispaniola, mais également dans la production d’une Liste Rouge des biens culturels chinois en péril.


L’Agence suédoise de développement international (ASDI)

L’Agence suédoise pour le développement international agit, conformément aux directives du parlement et du gouvernement suédois, en faveur de la réduction de la pauvreté dans le monde en contribuant à améliorer les conditions de vie des personnes défavorisées. En 2007, l’agence a ainsi soutenu la publication et la diffusion d’un manuel issu des réunions et du travail de cultural mapping réalisés à Phnom Penh, Vientiane et en Inde par l’Université de Queensland en Australie.


Bureau de Coordination de l’Exposition universelle de Shanghai

Le Bureau de Coordination de l’Exposition universelle de Shanghai a invité l’ICOM à animer un stand au sein du Pavillon des ONG pendant 6 mois. L’ICOM a négocié avec le Bureau non seulement la gratuité de sa présence à l’Exposition, mais aussi la prise en charge d’une partie des dépenses occasionnées par cet événement (création du stand, montage, démontage, assurance, équipements, meubles, entretien, etc.). Cette coopération a permis à l’ICOM de valoriser le rôle des musées dans le monde, notamment à travers l’exposition Musées au cœur de la ville et de nombreuses animations.


Fondation ICOM

La Fondation ICOM, créée en 1965 a son siège à Zürich en Suisse. Son but est de susciter un mécénat en faveur de l’ICOM et de faire mieux connaître l’institution en dehors des milieux strictement professionnels. Le nombre des « Amis de la Fondation » n’a cessé de progresser entre 2007 et 2009. Leurs cotisations ont contribué au financement d’une partie du budget de fonctionnement de l’ICOM, plus particulièrement les programmes de bourses et la Journée internationale des musées.


Eudonet 

Eudonet est un groupe français présent en France et en Amérique du Nord. Il est l’un des acteurs majeurs sur le marché de la gestion de le relation client autour d’une solution logicielle unique. Dans le cadre d’une procédure d’appel d’offre pour le choix du prestataire chargé de fournir à l’ICOM une nouvelle base de données, l’ICOM a eu l’occasion d’apprécier la qualité des services proposés en réponse à ses attentes. Cette rencontre a mené l’entreprise sélectionnée à proposer de réaliser une partie de ses prestations sous la forme d’un mécénat de compétences. Le groupe Eudonet est ainsi le premier mécène en compétences de l’ICOM et permet, en agissant dans son propre domaine d’excellence, de favoriser les échanges au sein de la communauté muséale, et in fine de contribuer à la conservation et à la promotion du patrimoine culturel.


Direction générale des Patrimoines Service des Musées de France

Depuis 1995, la Direction des Musées de France soutient la mission de l’ICOM en hébergeant et en assurant la visibilité d’une partie de son fonds documentaire au sein de sa bibliothèque, rue des pyramides à Paris.


Vous êtes une Fondation, une entreprise, une organisation ou un établissement public, et vous souhaitez vous associer à l’une des actions de l’ICOM en France ou dans le monde ? Vous voulez mieux connaître nos projets ?

Vous pouvez vous aussi vous engager aux côtés de l’ICOM en faveur du patrimoine mondial et des musées en apportant un soutien financier, en nature ou en compétence. Contactez-nous pour participer au développement de l’ICOM et de ses activités !