Les musées n'ont pas de frontières,
ils ont un réseau


Définition du musée

Définition du musée

Depuis la création de l’ICOM en 1946, la définition du terme musée par l’ICOM a évolué au gré des principales mutations sociétales et des réalités de la communauté muséale mondiale.

D’après les statuts de l’ICOM, adoptés lors de la 22ème Assemblée générale à Vienne, Autriche, le 24 août 2007 : « Le musée est une institution permanente sans but lucratif, au service de la société et de son développement, ouverte au public, qui acquiert, conserve, étudie, expose et transmet le patrimoine matériel et immatériel de l’humanité et de son environnement à des fins d’études, d’éducation et de délectation. »

Cette définition fait référence dans la communauté muséale mondiale.

À la suite de la Conférence générale de l’ICOM en 2016 à Milan, un nouveau Comité permanent a été instauré pour étudier et amender cette définition. Le Comité pour la Définition du musée, perspectives et potentiels (MDPP, 2017 à 2019) vise à fournir un point de vue essentiel sur la définition actuelle en tant que cadre international partagé par tous.

Ce Comité, qui conjugue un dialogue approfondi entre les membres et un forum d’experts originaires du monde entier, aborde les tendances ambiguës et souvent contradictoires de la société et les nouvelles conditions, obligations et opportunités concernant les musées.

Le Comité proposera une révision de la définition du terme musée aux organes de gouvernance de l’ICOM lors de la Conférence générale de l’ICOM à Kyoto en 2019. Les propositions d’amendements porteront sur les aspects qui, en termes muséologiques et épistémologiques, sont particulièrement complexes et problématiques dans la version actuelle de la définition.