Les musées n'ont pas de frontières,
ils ont un réseau

Centre d’information ICOM

Centre d’information ICOM

Créé en 1948, le Centre de documentation de l’ICOM est géré par le Secrétariat.

Les collections situées au siège de l’ICOM

Sont conservées au siège les publications de l’ICOM, de ses Comités et Alliances régionales. D’autre part, le centre détient une collection de législations nationales concernant la protection du patrimoine culturel, de répertoires des musées nationaux et internationaux, de publications et de rapports sur le trafic illicite et sur le patrimoine en danger dans des situations d’urgence.

Plus de 44 000 références sont indexées dans la bibliothèque en ligne de l’ICOM.

Les archives du secrétariat et une partie des archives des comités internationaux sont également conservées au siège de l’ICOM. La base de données des archives est accessible en ligne pour les adhérents, via l’espace membre.

L’accès au Centre d’information ICOM

Le Centre est situé au 15 rue Lasson – 75012 Paris. Il est ouvert aux membres de l’ICOM, aux chercheurs et aux étudiants, sur rendez-vous.

Contacter la documentaliste

Les collections hors les murs

En 1995, la collection des monographies et périodiques sur la muséologie, la museographie et la conservation ainsi que la collection des catalogues de musées a été transférée en dépôt à l’Unité de documentation du Service des musées de France de la Direction générale des patrimoines. L’Unité de documentation est située 6, rue des Pyramides – 75041 Paris Cedex 01 (France).

Catalogue de l’unité de Documentation

Envoyer un email

En 1994, une importante collection de catalogues d’expositions a été transférée en dépôt  à la bibliothèque de l’École nationale supérieure des beaux-arts (ENSBA).Pour plus d’informations, contactez les par email ou par téléphone au +33 (0)1 47 03 50 82.

Catalogue de la bibliothèque de l’ENSBA

Envoyez un email

 

  • Base de données de Publications

    Retrouvez la liste des publications des comités de l'ICOM et de ses organisations affiliées