Museums have no borders,
they have a network

Formations régionales

Formations régionales

Chaque année, l’ICOM organise différentes formations régionales pour donner aux professionnels des musées du monde entier la possibilité de participer à des ateliers de haut niveau dirigés par des experts internationaux. Ces ateliers visent également à créer des réseaux régionaux pour les professionnels des musées qu’ils peuvent utiliser pour échanger des informations ou pour initier et développer des projets de collaboration.

L’objectif de l’ICOM est d’atteindre toutes les régions avec ses ateliers de formation tous les deux ans, afin que tous les professionnels des musées puissent avoir la possibilité d’y participer.

Selon la région géographique, les formations ICOM sont développées dans nos trois langues officielles : anglais, français et espagnol.

Voici quelques-uns de nos derniers projets :

  • L’avenir des musées aujourd’hui : pertinents, significatifs et responsables, en Afrique du Sud

En novembre 2019, des professionnels de musées de dix pays différents de l’Afrique anglophone ont eu l’occasion de se réunir aux IZIKO Museums of South Africa (Cape Town) pour développer leurs compétences en matière d’engagement des communautés et des parties prenantes.

L’atelier a été organisé par le Conseil international des musées (ICOM) grâce au soutien du National Museum of African American History & Culture, Smithsonian Institution.

L’atelier de formation a encouragé les participants à repenser leur rôle en tant que travailleurs de musée et en tant que participants et partenaires du changement social et communautaire.

  • Musées pour la réconciliation : communautés, pédagogies et mémoires, en Colombie

En octobre 2019, des participants de neuf pays différents d’Amérique latine ont participé à cet atelier organisé par le Secrétariat de l’ICOM, le Musée colombien de la mémoire et l’ICOM Colombie au Musée La Tertulia (Cali).

L’atelier a encouragé une réflexion sur les défis muséologiques et pédagogiques auxquels les musées contemporains d’Amérique latine sont confrontés lorsqu’ils développent des projets liés à la construction de la mémoire et aux processus de résistance, de résilience, de dialogue et de réconciliation en période de conflit. Le programme était particulièrement significatif dans un moment historique où les tensions sociales et politiques augmentent dans le monde entier, et où la guerre et les conflits sont récents ou toujours en cours dans de nombreux pays d’Amérique latine.

  • Soyez créatifs, établissez des alliances, au Maroc

En juin 2019, des professionnels de musées de sept pays différents d’Afrique francophone ont participé à un atelier de cinq jours au Musée Aman de la civilisation de l’eau (Marrakech) sur le marketing et la collecte de fonds pour les musées.

Le projet est le résultat d’une collaboration entre l’ICOM, l’ICOM Maroc et le ministère français de la culture.

Grâce à cet atelier, les participants ont appris à renforcer les compétences des musées dans la création et le développement d’alliances innovantes et d’activités de collecte de fonds. Grâce à des activités participatives, des séminaires et des conférences, l’atelier a offert un espace de dialogue et de réflexion entre les professionnels des musées de la région.

  • Gestion des musées, au Qatar

En octobre 2018, un total de 67 professionnels internationaux travaillant pour différents musées qataris ont bénéficié de cet atelier organisé par l’ICOM en collaboration avec les musées du Qatar.

Les cours de formation ont porté sur des sujets pertinents tels que : “Le musée éthique”, “Gérer un musée aujourd’hui – Bonnes pratiques”, “Les musées comme moteurs de la diplomatie culturelle”, “Promouvoir le musée à l’ère numérique”, et “Développer des expositions engageantes”.

 

  • La gestion des musées en temps de crise, en Iran

En septembre 2018, 25 professionnels iraniens des musées ont eu la possibilité de participer à un atelier sur la gestion des risques et la réponse aux catastrophes, organisé par l’ICOM et l’ICOM-Iran.

L’atelier de formation a abordé trois thèmes différents : “Comprendre la gestion des risques”, “Être prêt et comment identifier les risques potentiels”, et “Réagir aux crises et aux urgences”. Ce fut une excellente occasion pour les participants d’apprendre les premiers soins à donner au patrimoine culturel, la stabilisation, la documentation, l’emballage et le stockage.