Museums have no borders,
they have a network

All news

novembre 27, 2019

Réseau « Musées et réconciliation »: un programme de formation de l’ICOM souligne le rôle des musées dans les processus de mémoire et de résilience

Du 7 au 11 octobre 2019, le musée La Tertulia à Cali, en Colombie, a accueilli le programme de formation de l’ICOM, « Musées et réconciliation : communautés, pédagogie et mémoire », organisé par le secrétariat de l’ICOM, le musée colombien de la Mémoire et le Comité national colombien.

L’atelier avait pour but de promouvoir la réflexion quant aux défis pédagogiques et muséologiques auxquels font face les musées contemporains d’Amérique latine dans le développement de projets liés à la construction de la mémoire et aux processus de résistance, de résilience, de dialogue et de réconciliation dans les périodes de conflits.

Le programme, qui rassemblait des participants venus d’Argentine, du Brésil, du Chili, de Colombie, de République dominicaine, d’Équateur, du Mexique, du Pérou et du Salvador, était particulièrement marquant, car il s’est tenu à un moment historique. En effet, les tensions sociales et politiques se multiplient de par le monde et de nombreux pays d’Amérique latine ont subi récemment ou connaissent encore la guerre et la discorde.

Les formateurs ont choisi, dans le cadre de la méthodologie adoptée, de faire le lien entre l’atelier et les expositions en cours. L’une d’elles, « El Testigo » (le témoin), est une douloureuse présentation du travail du photographe colombien Jesús Abad Colorado, qui traite du conflit interne que traverse actuellement le pays. Ses clichés, centrés sur l’aspect humain de la guerre, content une histoire déchirante à travers une narration qui fait toujours preuve d’un grand respect.

Les participants ont aussi eu l’occasion de « repenser » l’une des expositions itinérantes du musée colombien de la Mémoire, « Voces para transformar a Colombia » (des voix pour changer la Colombie), développée en partenariat avec des victimes de la guerre pour inviter les visiteurs à percevoir le conflit selon leur point de vue. Les membres ont ainsi étudié l’exposition, avant de suggérer différentes stratégies pédagogiques et de conservation, qui pourraient encore renforcer son potentiel et encourager le public à la réflexion.

Ils ont ensuite pu comparer la situation dans leurs pays respectifs, leurs combats, mais aussi les stratégies mises en place pour poursuivre le travail de réconciliation dans des contextes difficiles. Le personnel du musée de la Mémoire avait organisé des activités à l’intention des participants, des formateurs et des coordinateurs, afin qu’ils puissent exprimer et partager leurs sentiments et leurs émotions. Elles constituaient aussi une excellente occasion d’en apprendre plus, dans le cadre de l’atelier, sur les droits humains, les histoires orales, ou encore la cocréation, entre autres thèmes abordés.

La formation s’est conclue sur un concert donné par « Integración Pacífica », un groupe afrocolombien composé de femmes âgées qui ont dû abandonner leur foyer à cause du conflit. La musique est pour elles le moyen de raconter leur histoire et de dépasser leur souffrance.

Aussi bien les formateurs que les coordinateurs ont été impressionnés par le fort potentiel des activités de l’ICOM dans la région. Le fort sentiment de communauté développé au cours du programme et l’engagement des participants à renforcer les musées et leur impact sur les communautés formeront sans aucun doute les moteurs du réseau de l’ICOM en Amérique latine ces prochaines années.

Les formateurs de ce programme étaient Marilia Bonas, Responsable du Mémorial de la résistance de São Paulo, au Brésil, et Armando Perla, Responsable du développement du musée et des partenariats stratégiques au Museum of Movements de Malmo, en Suède.

Formations ICOM

Afin de façonner le musée de demain, l’ICOM propose des programmes de construction de capacité de haut niveau avec le soutien de son réseau. L’objectif de ces programmes est d’améliorer les pratiques muséales dans certaines régions et de promouvoir la coopération régionale professionnelle entre institutions qui doivent relever des défis similaires.

En savoir plus