Les musées n'ont pas de frontières,
ils ont un réseau

Bibliothèque en ligne

Bibliothèque en ligne

Un accès à toutes les ressources du centre de documentation de l’ICOM

Fruit du travail de plusieurs générations de documentalistes depuis 1948, mais longtemps réservée à elles seules, la base de données Bibliothèque est désormais directement consultable par tous, dans son intégralité, dans les trois langues officielles de l’ICOM.

On y trouve en premier lieu toutes les publications de l’ICOM et de son réseau de comités internationaux, comités nationaux, alliances régionales et organismes associés depuis leur création, mais aussi de très nombreuses références d’ouvrages, revues, articles, guides et manuels, répertoires, actes de conférences, études et rapports, dans les domaines qui intéressent l’ICOM comme la protection du patrimoine en danger, la lutte contre le trafic illicite de biens culturels, le rôle social des musées, l’éducation ou la déontologie

Base de données Bibliothèque

Petite histoire de la bibliothèque EN LIGNE de l’ICOM

1948 : Yvonne Oddon crée le Centre de documentation muséologique UNESCO-ICOM

1981 : La première base données bibliographique informatisée de l’ICOM voit le jour. Partagée avec l’ICOMOS jusqu’en 1999, elle est hébergée par l’UNESCO. En 1989, les 27400 fiches cartonnées qui constituaient le catalogue bibliographique manuel antérieur sont converties en notices électroniques et intégrées dans la base.

1994-1995 : L’ICOM confie en dépôt une grande partie de sa collection de livres et revues de muséologie et sa collection de catalogues de musées et d’expositions à la Direction des Musées de France et à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris.
Dans l’actuelle Bibliothèque en ligne, les notices des documents concernés portent la mention Localisation : DMF (Dépôt ICOM) ou Localisation : ENSBA – Dépôt ICOM.
Les documents confiés à la DMF sont également référencés dans la base de données Capadoce, consultable via le Moteur Collections des Musées de France

2010 : la refonte du site internet de l’ICOM est l’occasion de la création, sous la rubrique Ressources, d’une Base de données des publications qui permet de consulter les notices bibliographiques d’une sélection d’ouvrages, revues, articles et documents divers publiés par l’ICOM et son réseau. Les deux bases ne sont pas interconnectées.

2021 : Une nouvelle plateforme documentaire est créée pour permettre l’accès en ligne à l’ensemble des ressources documentaires de l’ICOM : les publications de l’ICOM et de son réseau, les collections de la bibliothèque, les fonds d’archives.
Les bases « Archives » et « Images », dédiées aux archives écrites et multimedia (photographies, affiches et vidéos) sont réservées aux adhérents et consultables via l’espace membre.

Quelques conseils pour la recherche

La langue du portail est celle que vous avez choisie pour votre navigateur si vous êtes anglophone, francophone ou hispanophone, et l’anglais par défaut pour les autres. Vous ne trouverez pas de bouton pour naviguer d’une langue à l’autre, mais il est possible de modifier ce critère en passant par les paramètres du navigateur.

Deux types de recherche sont possibles :

La recherche libre : chaque page du portail propose dans sa partie supérieure une ligne permettant d’interroger tous les champs de la base à la fois avec vos propres mots. Dans le cas où l’interrogation porte sur plusieurs mots à la fois, ce sont les notices comportant tous les mots demandés qui sortiront (opérateur booléen ET).

La recherche avancée : plus précise, elle offre un grand choix de critères que l’on peut croiser entre eux : Titres, auteurs, mots-clés, année d’édition, type et nature de document, langue du texte ou du résumé…

Plusieurs outils sont à disposition pour optimiser la recherche et en conserver les résultats

Lexiques : chacun des champs de la recherche avancée est doté d’une icône permettant d’accéder au lexique correspondant

Si l’on choisit de saisir directement un mot au choix, en recherche libre ou sans utiliser le lexique proposé dans les lignes des champs de la recherche avancée, il est possible d’utiliser la troncature * au début et/ou à la fin de ce mot pour élargir la recherche.
Ex : en zone de titre, le mot « concept » donne 53 résultats. Le mot concept* donne 137 résultats, car il inclut concepts, conception, concepteur…

Panier : Chaque notice peut être enregistrée dans un panier pour constituer une bibliographie sélective à partir des résultats obtenus.

Tri : La liste des résultats peut être triée au choix par
– date de saisie de la notice dans la base (de la plus récente à la plus ancienne)
– date de publication du document (du plus récent au plus ancien)
– Auteur collectif (organisme, institution ou musée auteur du texte)
– Type de document (livre ou monographie, chapitre de livre, périodique, article de périodique, document, site internet)

Filtrage : Pour affiner les résultats d’une recherche, un filtrage – réversible – peut être appliqué pour en réduire la liste, selon 5 critères au choix :
– par mot-clés
– par pays ou zone géographique
– par type de document
– par nature de document :
– par localisation du document : document source consultable à l’ICOM, version numérique disponible en ligne, dépôt à la DMF ou à l’ENSBA

∆ Attention ! Dans les cas où une recherche à la portée un peu trop large produit un nombre de résultats supérieur à 1000 références, la page affichera « 1000 résultats pour votre sélection » quel que soit le nombre réel de notices répondant aux critères de recherche. Une recherche plus précise, par croisement d’au moins 2 critères par exemple, est alors recommandée.

Contacter la documentaliste