Les musées n'ont pas de frontières,
ils ont un réseau

Toutes les actualités

avril 22, 2021

Réseau L’ICOM rejoint 
la Coalition mondiale “Unis pour la biodiversité”.

En cette Journée de la Terre, le Conseil international des musées (ICOM) a le plaisir d’annoncer qu’il est devenu membre de la Coalition mondiale #UnitedforBiodiversity et s’engage à faire participer son réseau à l’effort commun pour surmonter l’urgence écologique, et les trois défis de la perte de biodiversité, du changement climatique et de la pollution.

Nous ajoutons notre voix à celles de plus de 200 institutions et 36 organisations qui ont répondu à l’appel lancé par la Commission européenne. Tous les musées, zoos, aquariums, parcs nationaux, centres de recherche, universités et jardins botaniques sont invités à unir leurs forces avant la 15e réunion de la Convention sur la diversité biologique (CoP 15) qui se tiendra en Chine cette année.

C’est un véritable honneur pour la Commission européenne d’accueillir le Conseil international des musées en tant que nouveau soutien officiel de notre coalition mondiale “Unis pour la biodiversité”. Il s’agit d’un nouveau chapitre dans la lutte contre la crise de la biodiversité. Outre les musées d’histoire naturelle et de sciences, c’est maintenant le tour des musées d’art, d’histoire, d’architecture ou maritimes de prendre la parole pour la nature. Grâce à eux, nous aurons des dizaines de nouveaux alliés pour informer tous les citoyens du monde et appeler tous les pays à être ambitieux lors du sommet sur la biodiversité de la CoP 15.

Virginijus Sinkevičius, commissaire européen à l’Environnement, aux Océans et à la Pêche

La Journée internationale des musées 2021 célèbre “L’avenir des musées” : nous appelons nos membres dans le monde entier à plaider pour un avenir dans lequel le respect de la nature et de la biodiversité est un impératif non négociable. Nous demandons à tous les musées d’engager leurs communautés dans la recherche de solutions à l’urgence écologique, et d’exiger une action rapide et réfléchie sur la perte de biodiversité, le changement climatique et la pollution.

Alberto Garlandini, président de l’ICOM

Communiqué de presse complet