Les musées n'ont pas de frontières,
ils ont un réseau

Toutes les actualités

juillet 27, 2019

ICOM Kyoto 2019 Lecture autour d’ICOM Kyoto 2019 | The Emerging Role of Community Museums in Uganda

Pour ICOM Kyoto 2019, nous avons sélectionné pour vous une série d’articles publiés dans Museum International en lien avec le thème des séances plénières.

 

Nsibambi Ssenyonga, Fredrick. The Emerging Role of Community Museums in Uganda: The Need for Capacity Building Among Managers. Museum International, 2016, vol. 68, n° 1-2, pp. 125-129.

Les musées communautaires d’Ouganda sont issus de projets menés par des personnes seules, des familles ou des groupes ayant rassemblé des artefacts, des histoires orales ou d’autres éléments de la culture locale. Ces musées tentent de relier passé et futur au moyen de leurs collections, accessibles aux écoles, aux chercheurs, aux habitants de la région et aux touristes étrangers. Les musées communautaires jouent un rôle important dans la préservation et la présentation de la diversité du patrimoine culturel ougandais. De plus, ils forment des espaces permettant de comprendre les différentes cultures, mais aussi des réserves culturelles. Certains possèdent une documentation fournie sur la culture et d’autres aspects socio-anthropologiques. Ils témoignent de la forte volonté de ces personnes, familles et communautés de préserver et promouvoir leur culture sans aide extérieure. Toutefois, leur importance dans le développement du pays n’a été que peu reconnue.

Ils sont toujours considérés par la population comme le symbole d’un passé sans intérêt ; leur rôle est perçu comme mineur par rapport aux priorités nationales et locales actuelles. Ils ne profitent donc que d’une faible visibilité et ne sont que peu fréquentés. Le gouvernement ougandais n’est d’ailleurs pas suffisamment conscient de leur existence et ne leur apporte pas son aide. Les voyagistes préfèrent accorder leur attention au tourisme animalier et ignorer la dimension humaine visible dans les musées communautaires. La capacité de leurs gestionnaires à faire fonctionner leur établissement avec efficacité et professionnalisme laisse encore à désirer ; ils ne disposent d’aucun véritable réseau et leurs artefacts sont mal documentés, présentés et préservés. L’intégration des technologies informatiques modernes dans la gestion de ces musées constitue un défi majeur.

Cet article vise à souligner les actions entreprises par les musées communautaires d’Ouganda, leur l’importance, ainsi que les efforts auxquels ils consentent pour améliorer leur perception, à la fois à l’échelle locale et internationale.

→ Pour lire l’intégralité de l’article, connectez-vous à votre compte puis cliquez sur le lien suivant.

Lire l’article