Les musées n'ont pas de frontières,
ils ont un réseau

Toutes les actualités

juin 28, 2019

ICOM Kyoto 2019 Plénière | Collections et musées d’art asiatique dans le monde

Les activités et la sphère d’influence de l’ICOM se sont considérablement élargies en Asie ces dernières années.

La Conférence générale de l’ICOM qui aura lieu à Kyoto en 2019 est la troisième à se dérouler en Asie de l’Est, après celles de Séoul en 2004 et de Shanghai en 2010. Parallèlement à son expansion, l’ICOM voit aussi son nombre d’adhésions augmenter et il compte davantage de personnes travaillant au Japon, en Chine et en Corée, ainsi que davantage de musées et de collections d’art asiatique en Asie de l’Est et dans le monde.

Dans le même temps, les visiteurs n’ont aujourd’hui pas besoin de se rendre en Asie de l’Est pour découvrir l’art asiatique. Qu’elles soient exportées via les routes commerciales historiques ou par des collectionneurs contemporains, les œuvres d’art asiatique sont présentes dans de nombreux musées du monde. Bien que beaucoup, telles que les laques ou les peintures sur rouleau de soie ou de papier, nécessitent des conditions de conservation et de manipulation particulières et un solide bagage culturel, les musées abritant ces collections disposent de très peu de moyens reconnus pour acquérir une expertise en la matière ou la partager avec leurs collègues internationaux.

Dans le domaine de l’art japonais, le Comité binational de dialogue artistique de la CULCON (Conférence américano-japonaise sur les échanges culturels et éducatifs) a proposé quelques réponses à ces problèmes. Il étudie depuis 2011 comment accueillir de jeunes conservateurs et universitaires et stimuler le parcours professionnel des conservateurs d’art japonais et asiatique par le biais du réseau.

Cela s’est traduit par la mise en œuvre de programmes tels que le Programme d’échange de conservation pour les spécialistes de l’art japonais, organisé chaque année par le musée national de Tokyo depuis 2014. Lors de la 28e édition de la CULCON, en juin 2018, le comité a officiellement proposé que l’ICOM Kyoto 2019 offre à la communauté des arts la possibilité d’inviter toute une nouvelle génération d’amoureux de la culture japonaise à participer à ce dialogue.

La présente séance plénière permettra de réfléchir à la façon dont le réseau international et d’autres initiatives peuvent contribuer à mieux faire connaître et comprendre l’art de l’Asie de l’Est dans les musées du monde.

Modérateur

Yukio LIPPIT
Harvard University, Etats-Unis

Orateurs

Masatomo KAWAI
Director, Chiba City Miseum of Art, Japon

Min-Jung KIM
Museum of Applied Arts and Sciences, Australie

Christoph LIND
Reiss-Engelhorn-Museen, Président ICOM ICFA

Anne Nishimura MORSE
Museum of Fine Arts, Boston, Etats-Unis

ICOM KYOTO 2019

Du 1er au 7 septembre 2019, Kyoto accueillera la conférence sur le secteur muséal plus grande et la plus importante au monde. Plus de 3 000 professionnels des musées et experts internationaux de tous les horizons participeront à cet événement triennal, la 25e Conférence générale de l’ICOM. Après 24 éditions couronnées de succès, la conférence phare de l’ICOM est devenue un centre d’échange mondialement reconnu sur les questions d’actualité auxquelles les musées font face aujourd’hui, mais aussi sur les solutions les plus innovantes.

ICOM Kyoto 2019 website

LE PROGRAMME