Les musées n'ont pas de frontiÚres,
ils ont un réseau

Retrouvez les actualitĂ©s de la 26e confĂ©rence gĂ©nĂ©rale de l’ICOM, qui se dĂ©roule actuellement Ă  Prague.

Retrouvez-nous sur Facebook, Instagram et Twitter et suivez le hashtag #ICOMPrague2022 pour en savoir plus. L’inscription en ligne restera ouverte pendant la confĂ©rence, vous donnant accĂšs Ă  toutes les sessions jusqu’au 25 novembre 2022. Inscrivez-vous ici

Ce live est arrivĂ© Ă  son terme. Merci d’avoir suivi ICOM Prague 2022 ! N’oubliez pas que vous aurez accĂšs Ă  toutes les sessions disponibles sur la plateforme en ligne pendant trois mois aprĂšs la fin de la confĂ©rence.

26 Août

18:35

La 26e ConfĂ©rence gĂ©nĂ©rale de l’ICOM s’est terminĂ©e par la tenue de quelque 40 excursions organisĂ©es par ICOM Prague 2022 Ă  travers la RĂ©publique tchĂšque. Les participants ont pu faire connaissance avec le pays hĂŽte et les membres institutionnels de l’ICOM, ainsi qu’avec le personnel des musĂ©es tchĂšques qui ont Ă©tĂ© ravis de partager leurs expĂ©riences et leurs projets.

25 août

15:30

Les rĂ©unions hors-site organisĂ©s par les comitĂ©s internationaux continuent cet aprĂšs-midi, proposant une grande variĂ©tĂ© de sujets comme “Taboos in Museology: Difficult issues for museum theory” par ICOFOM (International Committee for Museology) interrogeant notamment ce que le tabou peut dire de l’histoire d’un objet. Ou bien NATHIST (International Committee for Museums and Collections of Natural History) proposant un workshop sur les aspects lĂ©gaux autour des mĂ©tĂ©orite qu’il est necessaire de vulgariser. Les rĂ©unions hors site organisĂ©es par les comitĂ©s internationaux se sont poursuivies cet aprĂšs-midi, proposant une grande variĂ©tĂ© de sujets tels que “Tabous en musĂ©ologie : Questions difficiles pour la thĂ©orie des musĂ©es” par ICOFOM (ComitĂ© international de musĂ©ologie) qui s’interroge sur ce qu’un tabou peut dire de l’histoire d’un objet. Ou encore NATHIST (ComitĂ© international des musĂ©es et collections d’histoire naturelle) qui propose un atelier sur les aspects juridiques des mĂ©tĂ©orites qui doivent ĂȘtre vulgarisĂ©s. Nous pouvons Ă©galement mentionner les projets laurĂ©ats du prix des meilleures pratiques prĂ©sentĂ©s par le CECA (ComitĂ© international pour l’Ă©ducation et l’action culturelle). CAMOC (ComitĂ© international pour les collections et activitĂ©s des musĂ©es des villes) RĂ©union hors site : ” MusĂ©es des villes et durabilitĂ© urbaine “, dans le prolongement du webinaire CAMOC : MusĂ©es, villes et communautĂ©s durables et de la confĂ©rence annuelle CAMOC Barcelone 2021. Ou encore une grande variĂ©tĂ© de projets prĂ©sentĂ©s par ICOM COSTUME (ComitĂ© international des musĂ©es et collections de costumes, de mode et de textiles) sur le thĂšme : L’impact des rites dans l’habillement et la parure.

En savoir plus sur les réunions hors-site

En savoir plus sur les comitĂ©s internationaux de l’ICOM

13:00

11:30

L’ICOM, l’ICOM RĂ©publique tchĂšque et le comitĂ© d’organisation de l’ICOM Prague 2022 ont tenu une confĂ©rence de presse au ministĂšre de la Culture de la RĂ©publique tchĂšque pour annoncer l’adoption de la nouvelle dĂ©finition du musĂ©e, le rĂ©sultat des Ă©lections et les rĂ©sultats de l’ICOM Prague 2022. “Le succĂšs de l’ICOM Prague 2022 dĂ©montre l’importance et la pertinence des thĂšmes que nous avons abordĂ©s : de la rĂ©silience au changement climatique et du leadership aux droits humains et Ă  l’innovation”, a dĂ©clarĂ© l’ancien prĂ©sident de l’ICOM, Alberto Garlandini. La prĂ©sidente nouvellement Ă©lue, Emma Nardi, a saluĂ© les rĂ©sultats de l’ICOM Prague 2022 et se dit prĂȘte Ă  relever les dĂ©fis abordĂ©s lors de la confĂ©rence.

10:00

RĂ©unions hors site : les 32 comitĂ©s internationaux de l’ICOM organisent aujourd’hui leurs propres rĂ©unions dans des musĂ©es membres institutionnels de l’ICOM situĂ©s Ă  Prague et dans les environs. Elles comprennent traditionnellement des confĂ©rences d’experts ainsi qu’un programme d’accompagnement et des prĂ©sentations par les institutions hĂŽtes.

24 août

19:30

Le comitĂ© d’organisation de l’ICOM Prague 2022 a symboliquement passĂ© le drapeau de l’ICOM Ă  l’ICOM Émirats arabes unis, qui tiendra la 27e confĂ©rence gĂ©nĂ©rale de l’ICOM Ă  DubaĂŻ en 2025.

17:25

Emma Nardi a Ă©tĂ© Ă©lue nouvelle PrĂ©sidente de l’ICOM par la 37Ăšme AssemblĂ©e GĂ©nĂ©rale de l’ICOM. De plus, 14 nouveaux membres ont rejoint le conseil d’administration de l’ICOM : Inkyung CHANG, RĂ©publique de CorĂ©e, Terry Simioti NYAMBE, RĂ©publique de Zambie, Carina JAATINEN, RĂ©publique de Finlande, Feng ZHAO, RĂ©publique populaire de Chine, Marilia BONAS, RĂ©publique fĂ©dĂ©rative du BrĂ©sil, Kaja SIROK, RĂ©publique de SlovĂ©nie, Tayeebeh Golnaz GOLSABAHI, RĂ©publique islamique d’Iran, Steph SCHOLTEN, Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord, Deborah TOUT-SMITH, Commonwealth d’Australie, LuĂ­s RAPOSO, RĂ©publique portugaise, Jody STEIGER, RĂ©publique du Costa Rica, Karin WEIL GONZÁLEZ, RĂ©publique du Chili, Ahmed MOHAMMED, Emirats Arabes Unis, Rachelle DOUCET, RĂ©publique d’HaĂŻti

“Le monde des musĂ©es est le monde de la culture, et la culture est ce qui nous fait avancer” a dĂ©clarĂ© Emma Nardi, s’exprimant en espagnol pour ce premier discours.

17:15

La 37e AssemblĂ©e gĂ©nĂ©rale de l’ICOM a adoptĂ© le plan stratĂ©gique 2022-28, ainsi que les rĂ©solutions suivantes : RĂ©solution n°1 : ” Gestion des collections pendant et aprĂšs les conflits armĂ©s ” ; RĂ©solution n°2 : ” DiversitĂ© linguistique et dĂ©passement des barriĂšres linguistiques pour une participation Ă©quitable de tous les membres de l’ICOM ” ; et RĂ©solution n°3 : ” Pour une participation active de tous les comitĂ©s nationaux et un accĂšs Ă©quilibrĂ© aux ressources de l’ICOM “.

Plan stratĂ©gique de l’ICOM 2022-28

RĂ©solutions — Textes complets

16:00

14:00

L’AssemblĂ©e gĂ©nĂ©rale extraordinaire de l’ICOM a approuvĂ© la proposition de nouvelle dĂ©finition du musĂ©e avec 92,41% (Pour : 487, Contre : 23, Abstention : 17). Ce vote est l’aboutissement d’un processus participatif de 18 mois qui a impliquĂ© des centaines de professionnels des musĂ©es issus de 126 comitĂ©s nationaux du monde entier. “Cette nouvelle dĂ©finition s’aligne sur certains des changements majeurs du rĂŽle des musĂ©es, reconnaissant l’importance de l’inclusion, de la participation de la communautĂ© et de la durabilitĂ©”, a dĂ©clarĂ© le prĂ©sident de l’ICOM, Alberto Garlandini. Suite Ă  l’adoption, la nouvelle dĂ©finition des musĂ©es de l’ICOM est la suivante : “Un musĂ©e est une institution permanente Ă  but non lucratif au service de la sociĂ©tĂ© qui recherche, collecte, conserve, interprĂšte et expose le patrimoine matĂ©riel et immatĂ©riel. Ouverts au public, accessibles et inclusifs, les musĂ©es favorisent la diversitĂ© et la durabilitĂ©. Ils fonctionnent et communiquent de maniĂšre Ă©thique, professionnelle et avec la participation des communautĂ©s, offrant des expĂ©riences variĂ©es pour l’Ă©ducation, le plaisir, la rĂ©flexion et le partage des connaissances.”

13:15

Lauran Bonilla-Merchav and Bruno Brulon ont présenté le processus participatif qui a abouti à cette nouvelle proposition de définition des musées.

12:55

11:35

Cet aprĂšs-midi, l’ICOM tiendra l’assemblĂ©e gĂ©nĂ©rale extraordinaire pour le vote de la proposition de dĂ©finition du musĂ©e, suivie de la 37e assemblĂ©e gĂ©nĂ©rale ordinaire pour le vote du plan stratĂ©gique 2022-28 de l’ICOM, des rĂ©solutions et des Ă©lections 2022-25 du nouveau prĂ©sident de l’ICOM et du conseil exĂ©cutif. Les membres de l’ICOM peuvent accĂ©der Ă  ces rĂ©unions statutaires via la plateforme en ligne Agora.

Connectez-vous Ă  Agora

11:25

La table ronde “le pouvoir de la dĂ©fintion du musĂ©e : une base commune de musĂ©e” a Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©e par les co-prĂ©sidents du comitĂ© permanent sur le sujet, Lauran Bonilla-Merchav et Bruno Brulon. Le processus, en 12 Ă©tapes d’une durĂ©e de 18 mois de consultation et d’analyse, a Ă©tĂ© dĂ©taillĂ© par les membres du comitĂ©.

10:00

Nanet Beumer, responsable du numĂ©rique et du marketing, Rijksmuseum (Amsterdam), Lāth Carlson, directeur exĂ©cutif, Museum of the Future (DubaĂŻ), la professeure Sarah Kenderdine et Sarah Brin, responsable du dĂ©veloppement commercial pour Media Molecule (Sony PlayStation) ont participĂ© au dernier panel de la confĂ©rence consacrĂ© aux musĂ©es et aux nouvelles technologies. Ils ont prĂ©sentĂ© des projets innovants et inspirants, nous invitant Ă  nous interroger sur le lien entre musĂ©es et technologie au sens large, et pas seulement numĂ©rique, au service du dĂ©veloppement des connaissances et de l’expĂ©rience des visiteurs.

9:25

Seb Chan, directeur et PDG de l’ACMI Ă  Melbourne, a prononcĂ© un discours sur les musĂ©es et les nouvelles technologies, les opportunitĂ©s et les limites.

“Notre collection en ligne rĂ©vĂšle au public la partialitĂ© de ce qui a Ă©tĂ© (et n’a pas Ă©tĂ©) collectĂ© et comment le langage utilisĂ© dans la documentation historique des collections montre les prĂ©jugĂ©s de cette Ă©poque.”

23 août

19:00

La Nuit des musées était une occasion unique pour tous les participants à la conférence de découvrir un programme culturel dédié.

16:00

L’ICOM, en collaboration avec Wikimedia RĂ©publique tchĂšque, a organisĂ© un Wiki-Edit-a-Thon pour crĂ©er, enrichir et traduire des informations sur le patrimoine culturel en danger dans Wikipedia, Wikimedia et Wikidata. Plusieurs participants ont travaillĂ© ensemble pour sensibiliser Ă  la Liste rouge de l’ICOM pour l’Europe du Sud-Est et ont aidĂ© Ă  protĂ©ger le patrimoine culturel depuis votre ordinateur portable !

“Tout le monde peut contribuer en amĂ©liorant et en complĂ©tant un article existant sur les objets culturels en danger et en insĂ©rant des images, des liens, des sources ou des infobulles Wikidata. Si vous ĂȘtes un expert de WikipĂ©dia, vous pouvez vous engager dans la crĂ©ation d’un article complĂštement nouveau ou traduire un article existant dans une autre langue.” – Alexandra Fernandez Coego

14:30

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ICOMNathist (@icomnathist)

13:20

Lors de cette session, les participants ont eu un aperçu gĂ©nĂ©ral du processus de publication et de la maniĂšre de s’assurer qu’une publication a un impact dans les Ă©tudes musĂ©ales et le patrimoine. Ces ateliers sont Ă©galement l’occasion d’entendre des exemples de publications rĂ©ussies et d’Ă©changer avec les autres participants.

“Focus on what your paper brought to the field, and don’t forget the reason can’t sense the heart behind your paper” – Aedin Mac Devitt

13:00

Dans le cadre des perturbations dans le domaine de la gestion des musĂ©es contemporains, une table ronde suivant le thĂšme Vision : MusĂ©es et leadership a rassemblĂ© des panĂ©listes invitĂ©s pour discuter du sujet selon leur point de vue et leur expĂ©rience. Comment faire face Ă  la numĂ©risation et Ă  ses nouveaux dĂ©fis ? Pour apporter leur point de vue, les intervenants invitĂ©s, Elizabeth Merritt (American Alliance of Museums), Marek Prokupek (INTERCOM, ICOM RĂ©publique tchĂšque), Andres RoldĂĄn (directeur de Parque Explora) et Antje Schimdt (MK&G Allemagne) ont discutĂ© des avantages et des inconvĂ©nients de devoir repenser le leadership des musĂ©es en ces temps d’incertitude, compte tenu des consĂ©quences de la pandĂ©mie, les nouveaux paramĂštres que les musĂ©es doivent accepter en matiĂšre de financement, le cas colombien de Parque Explora et son contenu innovant et interactif pour les enfants et les transformations institutionnelles lorsqu’il s’agit de mettre en Ɠuvre des changements numĂ©riques.

12:30

“Les valeurs reprĂ©sentent les besoins changeants des publics, qui reconnaissent que les musĂ©es ont besoin d’outils pour faire face Ă  ce changement” – Lonnie G. Bunch III.

Lonnie G. Bunch III (14e secrĂ©taire du Smithsonian) est l’orateur invitĂ© de la troisiĂšme session sur les valeurs et le leadership, avec Hilary Carty (Clore Leadership). Cette session, modĂ©rĂ©e par le Dr Carol Ann Scott, porte sur le thĂšme central de la perturbation dans la musĂ©ologie et sur la maniĂšre dont les dirigeants de musĂ©es du monde entier sont confrontĂ©s Ă  de nouveaux dĂ©fis dans l’intĂ©gration d’outils physiques et numĂ©riques pour de nouveaux modĂšles commerciaux.

11:30

Le comitĂ© du plan stratĂ©gique (SPC) a prĂ©sentĂ© le nouveau plan stratĂ©gique 2022-2028 de l’organisation, la feuille de route et la mĂ©thodologie suivie pour l’Ă©laborer.

Télécharger le Plan Stratégique 2022-2028

10:35

Dans le mĂȘme cadre, une table ronde a suivi avec les interventions des invitĂ©s spĂ©ciaux Mordecai Ogada (Conservation Solutions Afrika), SĂ©bastien Soubiran (ICOM France, Jardin de sciences de l’UniversitĂ© de Strasbourg, et Ondƙei DĂłstal (MusĂ©e technique national de la RĂ©publique tchĂšque). Les invitĂ©s ont discutĂ© des difficultĂ©s liĂ©es au colonialisme, notamment dans la comprĂ©hension des cultures africaines, de la responsabilitĂ© des institutions acadĂ©miques de faciliter le dialogue avec la sociĂ©tĂ© afin d’Ă©viter les positions Ă©litistes, et de la nĂ©cessitĂ© pour les musĂ©es d’adopter une approche globale afin de prendre en compte la durabilitĂ© dans leurs activitĂ©s quotidiennes.

“Les musĂ©es doivent ĂȘtre des fenĂȘtres, pas des chĂąteaux” – Mordecai Ogada

09:25

Hilda Flavia Nakabuye a prononcĂ© un discours inspirant intitulĂ© “DurabilitĂ© : MusĂ©es et rĂ©silience”, appelant Ă  une plus grande implication des jeunes dans les musĂ©es pour aborder ces questions et agir mais aussi dans la gouvernance de l’ICOM. La jeune militante ougandaise a soulignĂ© la nĂ©cessitĂ© pour les institutions culturelles d’inclure les jeunes, de rĂ©pondre aux besoins des jeunes gĂ©nĂ©rations et d’adopter les nouvelles tendances en matiĂšre de communication avec elles.

“Les musĂ©es ne sont pas seulement des bĂątiments, ils sont les racines pour prĂ©server notre patrimoine culturel, et ce lieu doit ĂȘtre partagĂ© avec la jeune gĂ©nĂ©ration de maniĂšre comprĂ©hensible pour eux. […] Les jeunes doivent ĂȘtre activement impliquĂ©s dans les activitĂ©s et les processus de dĂ©cision de l’ICOM, les jeunes doivent ĂȘtre inclus si nous voulons atteindre la durabilitĂ©”

22 août

18:00

15:25

Session de mentorat de l’ICOM: Les domaines professionnels Ă©tudiĂ©s seront la conservation et la prĂ©servation, l’Ă©ducation et la mĂ©diation, le leadership et la gestion des musĂ©es, la communication et le marketing, la conservation et les collections.

15:35

Les projets de solidaritĂ© de l’ICOM se concentrent sur les dĂ©fis auxquels les musĂ©es sont confrontĂ©s pendant et aprĂšs la pandĂ©mie de COVID-19, notamment la rĂ©silience des musĂ©es et la maniĂšre dont ils se sont adaptĂ©s Ă  la nouvelle situation. Cette session a Ă©tĂ© l’occasion de partager les rĂ©sultats de plusieurs projets qui ont reçu un soutien financier de l’initiative ICOM Solidarity en 2021.

“Notre droit Ă  ĂȘtre et exister, c’est notre droit Ă  rĂȘver” du projet Les bruits que nous sommes : le patrimoine sonore des Andes par ICOM Equateur, avec CECA, ICOM Bolivie, ICOM Uruguay, ICOM Salvador.

12:00

La Foire aux musĂ©es et du Forum Expo sont maintenant ouverts. La foire rĂ©unit des musĂ©es et des entreprises qui prĂ©sentent des expositions inspirantes et des technologies de pointe, offrant ainsi une occasion unique Ă  un public mondial d’experts du patrimoine et des musĂ©es de dĂ©couvrir de nouvelles idĂ©es et des solutions rĂ©volutionnaires.

11:15

AprĂšs le cadre des musĂ©es et de la sociĂ©tĂ© civile, la troisiĂšme session a donnĂ© lieu Ă  un dĂ©bat avec les interventions de Barbara Kirshenblatt-Gimblett (MusĂ©e POLIN ICMEMO, vice-prĂ©sidente de l’ICOM USA), Kateryna Chuyeva (vice-ministre de la culture et de la politique de l’information d’Ukraine), Nisay Hong (MusĂ©e du gĂ©nocide de Tuol Sleng, ICOM Cambodge) et Jasminko Halilovic (Fondation du MusĂ©e des enfants de la guerre), qui ont honorĂ© la plate-forme en attirant l’attention des participants sur quatre situations dans le monde.

“Les musĂ©es concernent les gens, se tiennent avec les gens et pour les gens” – Kateryna Chuyeva

10:15

Discours de Margarita Reyes SuĂĄrez sur “Objectif : MusĂ©es et sociĂ©tĂ© civile”

“Nous avons commencĂ© Ă  reprĂ©senter la grande diversitĂ© culturelle de notre pays (…) avec la crĂ©ation de musĂ©es collectifs Ă  construire en collaboration avec les communautĂ©s. (…). Utilisons les espaces du musĂ©e pour les prendre en considĂ©ration et finalement les Ă©couter. Pour nommer l’indicible et rendre visible l’invisible.”

Margarita Reyes SuĂĄrez est anthropologue et musĂ©ologue avec plus de 30 ans d’expĂ©rience dans le dĂ©veloppement de projets participatifs pour les musĂ©es et sites patrimoniaux colombiens.

9:45

Avec les discours des reprĂ©sentants de l’ICOM Prague 2022 et un spectacle spĂ©cial de musique et de danse folklorique tchĂšque, la cĂ©rĂ©monie d’ouverture dans le hall du Centre des congrĂšs de Prague a donnĂ© le coup d’envoi de la 26e confĂ©rence gĂ©nĂ©rale de l’ICOM.

9:15

Bienvenue Ă  l’ICOM Prague 2022 ! La communautĂ© internationale des musĂ©es se rĂ©unit Ă  Prague et en ligne cette semaine pour cĂ©lĂ©brer, explorer et libĂ©rer le pouvoir des musĂ©es. plus de 3,000 professionnels des musĂ©es vont se plonger dans les questions les plus urgentes du secteur musĂ©al mondial, en participant Ă  140 sessions, panels, ateliers et confĂ©rences parallĂšles. ICOM Prague 2022 sera Ă©galement une occasion unique de dĂ©couvrir le paysage culturel dynamique de la capitale tchĂšque.

Restez Ă  l’Ă©coute de cet article en direct pour les mises Ă  jour et n’oubliez pas que l’inscription en ligne restera ouverte pendant toute la durĂ©e de la confĂ©rence.

Programme

ICOM Prague 2022