Les musées n'ont pas de frontières,
ils ont un réseau

L’ICOM va engager ses membres dans deux différents processus participatifs qui façonneront le musée du futur : la révision de la définition du musée et la révision du code de déontologie de l’ICOM

Étape 3 : un nouveau jalon dans la révision de la définition du musée

Après le grand succès du webinaire ICOM Define du 10 décembre 2020, le Comité permanent pour la définition des musées est ravi d’annoncer le début de la troisième étape de la méthodologie : Consultation 2, une phase qui sera menée entre le 11 janvier et le 11 avril 2021.

Pendant cette période, tous les comités, alliances régionales et organisations affiliées sont invités à consulter leurs membres sur ce que doit contenir une nouvelle définition du musée. Sur la base de ces discussions, chaque comité remplira un formulaire en ligne (un par CN, CI, AR, OA), en soumettant jusqu’à 20 mots/concepts clés considérés comme essentiels dans une nouvelle définition de musée.

Tous les présidents des CN, CI, AR et OA de l’ICOM recevront une lettre contenant des informations détaillées sur ce processus, ainsi que le lien vers le formulaire en ligne. Si vous faites partie du conseil d’administration de votre comité et que votre président n’a pas reçu la lettre, veuillez écrire à training@icom.museum.

Nous encourageons les membres de l’ICOM à se tourner vers leurs comités respectifs pour la consultation, afin d’assurer un processus participatif.

Les résultats seront analysés, publiés sur l’espace membre avec un rapport complet et constitueront le matériel de base pour les étapes suivantes de la Méthodologie, organisée par ICOM Define.

***

La nouvelle méthodologie a été présentée par ICOM Define lors du webinaire “Définir le musée en période de mutation : une voie à suivre”. Si vous l’avez manqué, veuillez trouver ici le lien vers le replay.

L’examen du Code de déontologie 2021 – 2022 

Le Code de déontologie de l’ICOM pour les musées est un texte de référence qui fixe des normes pour la pratique des professionnels des musées. Après son adoption en 1986 et sa révision en 2004, un réexamen aura lieu entre 2021 et 2022. Cet outil de référence fournit une orientation et il est présenté comme une série de principes basés sur des lignes directrices détaillant la pratique professionnelle attendue. Il a été élaboré de manière transversale et conçu comme un outil de déontologie professionnelle.

Suite à la 25e Conférence générale de l’ICOM, tenue à Kyoto en 2019, l’ICOM a décidé que le code devrait être revu et, si nécessaire, révisé (141e session du Conseil d’administration). Si le résultat de l’examen indique la nécessité d’une révision, un vote sur un Code révisé aura lieu lors de la 26e Conférence générale de l’ICOM à Prague. Le processus, qui comprendra des consultations avec les membres de l’ICOM, sera coordonné par le Comité permanent pour la déontologie de l’ICOM (ETHCOM). Pour garantir un résultat cohérent avec la révision de la définition du musée, l’ETHCOM travaillera en étroite collaboration avec le Comité permanent pour la définition du musée (ICOM Define).

La première étape de la révision est une enquête adressée aux comités nationaux et internationaux, aux alliances régionales et aux organisations affiliées, qui se déroulera du 11 janvier au 11 avril 2021, afin d’identifier ce qui manque dans le Code de Déontologie actuel.

Main photo by Jonathan Singer on Unsplash