Les musées n'ont pas de frontières,
ils ont un réseau

Toutes les actualités

avril 2, 2020

COVID-19 Déclaration sur la nécessité de fonds de soutien pour les musées pendant la crise du COVID-19

Le Conseil international des musées (ICOM) exprime sa profonde tristesse et sa solidarité avec les personnes touchées dans le monde entier par la pandémie du COVID-19.

Nous déplorons les pertes de vies humaines et adressons nos plus sincères condoléances à celles et ceux qui ont perdu des proches à cause du virus. Nous remercions les professionnels de la santé, qui risquent leur propre vie en combattant la pandémie en première ligne, pour leurs efforts sans précédent, ainsi que la communauté scientifique internationale, qui travaille sans relâche à la recherche d’un remède.

Les gouvernements du monde entier ont pris les mesures nécessaires pour empêcher la propagation du virus. Trois milliards de personnes ont été confinées chez elles, et leur nombre ne cesse d’augmenter. Elles voient non seulement leur santé mais aussi leurs moyens de subsistance menacés. L’économie mondiale se trouve au bord d’une profonde récession. Le secteur de la culture, durement touché par la fermeture des musées, des bibliothèques, des cinémas, des théâtres et autres, sera confronté à des pertes qui pourront irrémédiable-ment dévaster le paysage culturel de communautés et de pays entiers.

Comprenant que la priorité est d’assurer la santé et la sécurité économique des populations touchées par la pandémie, nous exprimons notre préoccupation quant à l’avenir des musées et du précieux patrimoine culturel qu’ils détiennent – une partie essentielle de l’identité des peuples et des nations et un élément vital pour les communautés qu’ils servent. En tant que dépositaires de connaissances scientifiques accumulées pendant des siècles, leur rôle est essentiel pour l’avenir de l’humanité, en particulier dans les périodes d’incertitude comme celles que nous vivons aujourd’hui.

Déjà grandement sous-financés dans de nombreux pays, les musées qui sont temporaire-ment fermés aujourd’hui risquent de l’être définitivement demain. En Italie, le secteur culturel devrait perdre 3 milliards d’euros au cours du prochain semestre ; en Espagne, 980 millions d’euros rien qu’en avril. L’American Alliance of Museums (AAM) estime qu’un tiers des musées aux États-Unis ne rouvriront pas. Des milliers de professionnels des musées, en particulier ceux qui travaillent en tant qu’indépendants et dans des conditions précaires, sont sur le point de perdre leur emploi ou l’ont déjà perdu.

L’ICOM, qui représente la communauté internationale des musées, appelle les responsables politiques et les décideurs à allouer d’urgence des fonds de soutien pour sauver les musées et leurs professionnels, afin qu’une fois ces mesures levées, ils puissent poursuivre leur mission vitale de service public pour les générations à venir. Le processus de guérison de nos sociétés après la crise du COVID-19 sera long et complexe. Les musées, en tant que lieux privilégiés de rencontre et d’apprentissage pour tous, auront un rôle déterminant à jouer dans la réparation et le renforcement du tissu social des communautés touchées.

Nous collaborerons avec les gouvernements nationaux et régionaux, ainsi qu’avec nos institutions partenaires et d’autres organisations internationales pour assurer l’avenir des musées.