Les musées n'ont pas de frontières,
ils ont un réseau

All news

janvier 7, 2022

ICOM VoicesPromouvoir l’inclusion à distance à la Galerie Nationale de Bosnie-Herzégovine pendant et après la pandémie.

Aida Šarac

MA en histoire de l'art, Éducatrice à la Galerie Nationale de Bosnie-Herzégovine

Mots-clés : Technologies d’assistance ; Musée d’art ; Enfants avec troubles du développement ; Inclusion.

L’inclusion fait partie de la responsabilité sociale qu’un musée moderne doit assumer en tant qu’institution publique, quelle que soit la collection qu’il abrite. L’inclusion, dans les musées d’art, implique la mise en œuvre d’activités visant à améliorer l’accessibilité de leurs collections de manière physique, sensorielle et cognitive, pour certains groupes socialement sensibles, favorisant ainsi la diversification du public et la démocratisation de la pratique muséale.

Les visiteurs présentant des handicaps, les personnes âgées, celles souffrant de démence, les visiteurs avec un faible revenu ou aucun revenu, les migrants, les communautés LGBTQI+, etc. représentent les groupes socialement sensibles pour lesquels un musée peut mettre en œuvre des programmes de sensibilisation et fournir également des contenus spécifiques. Le présent article porte sur la manière dont la Galerie Nationale de Bosnie-Herzégovine a apporté une technologie d’assistance aux enfants ayant des troubles du développement, l’application ARTsee, visant à proposer des interprétations alternatives de l’art et ainsi une raison supplémentaire de visiter le musée.

La nécessité d’une forme de technologie d’assistance dans un musée d’art

Toujours attentifs aux besoins en constante évolution de la communauté locale de la Galerie Nationale de Bosnie-Herzégovine, nous avons pris conscience qu’un contenu culturel et artistique conçu pour répondre aux besoins spécifiques des enfants autistes de Sarajevo en matière d’éducation, d’émotions, de communication, de socialisation et d’information faisait défaut.

Par conséquent, « Blue Artism », un programme alternatif éducatif pilote fondé sur la collection du musée a été déployé dans la Galerie Nationale de Bosnie-Herzégovine en 2018 et 2019, établissant ainsi une méthodologie adaptée aux enfants âgés de 10 à 14 ans présentant des troubles du spectre autistique. Les résultats des recherches menées en 2018 et 2019 au cours de la mise en place du programme ont révélé que les participants percevaient de manière symbolique les motifs visuels présentés sous forme d’œuvres d’art et qu’ils reproduisaient plutôt ce qu’ils connaissaient que ce qu’ils voyaient. Nous nous sommes donc basés sur ces conclusions pour développer une application numérique didactique d’interprétation alternative afin d’aider les enfants ayant des troubles du développement à accéder à l’art.

L’identité visuelle de l’application ARTsee. ©Amra Mahmutović

Le développement de l’application a bénéficié du soutien financier de la branche régionale du Goethe-Institut et de la Cultural Management Academy dans le cadre du projet Culture and Arts in Transition: The Digital Era (Culture et arts en transition : l’ère numérique). L’équipe responsable de l’élaboration de l’application était composée d’experts en informatique, de médecins spécialisés dans les déficiences, d’un concepteur et de l’éducatrice de musée de la Galerie Nationale.

Une application au design accessible

La vision créative du projet de l’application ARTsee était de représenter les œuvres d’art sélectionnées de la Galerie Nationale de Bosnie-Herzégovine sous forme d’animations, de sons et de textes. Le choix des œuvres d’art à présenter a été effectué selon leur valeur émotionnelle et/ou narrative universelle et leur potentiel d’interprétation sous ces trois formes.

Au regard de ces critères, sept œuvres d’art ont été sélectionnées dans l’exposition permanente de la Galerie, Oprostorena intima (Intimités de l’espace), puis, en partant de reproductions numériques, le concepteur a créé des animations en les plaçant dans un contexte particulier (par exemple, le changement de saisons) afin d’en rendre l’interprétation plus aisée et accessible aux enfants. Ainsi, dans l’application, Big Treetop (La cime du grand arbre) par Safet Zec représente la large cime d’un arbre animée suivant le changement des saisons. Un segment sonore à part évoque le souffle du vent dans le feuillage, à travers la pluie, la neige ou durant la chaleur de l’été. Un troisième segment distinct avec un contenu textuel décrit l’animation sur trois niveaux d’information.

Symboles de l’application ARTsee menant au contenu. ©Amra Mahmutović

L’application a été développée en deux versions : une version à utiliser chez soi et une à utiliser sur site. La version à utiliser chez soi offre au public cible un contenu numérique en ligne basé sur les œuvres d’art issues de la collection de la Galerie Nationale de Bosnie-Herzégovine. Les parents et les soignants peuvent télécharger l’application gratuitement et l’utiliser avec les enfants en connectant les segments visuels et audio et en lisant les interprétations textuelles avec eux ou pour eux.

Une version de l’application à utiliser sur place a également été créée afin de donner à ce groupe des raisons supplémentaires de visiter le musée. Au cours de la phase de test de l’application en mars 2020, avant l’apparition de la pandémie de Covid-19 en Bosnie-Herzégovine, le musée a organisé des activités supplémentaires pour les participants (des élèves de l’école d’enseignement spécialisé Mjedenica à Sarajevo) où ces derniers ont pu utiliser l’application dans l’exposition permanente Oprostorena intima. Pour l’occasion, le musée a fourni aux participants des tablettes et placé des QR codes à scanner près des descriptifs des peintures. Chaque fois qu’un jeune visiteur scanne le QR code situé à côté d’une peinture, l’application lui attribue une étoile virtuelle. Les enfants présentant des troubles du développement sont ainsi motivés de manière ludique à poursuivre leur exploration de l’espace d’exposition.

L’éducatrice du musée a conclu l’activité par une session de questions sur les contenus et les significations des œuvres. Elle était assistée par des professeurs et des étudiants en enseignement spécialisé.

De jeunes visiteurs autistes interagissant avec la peinture par le biais de l’application ARTsee dans le contexte de l’exposition permanente Oprostorena intima à la Galerie Nationale de Bosnie-Herzégovine, 2020. © Amra Mahmutović

Perspective d’avenir

L’application ARTsee peut-elle intervenir comme médiateur entre les participants et l’œuvre d’art originale ? Comment les participants naviguent-ils sur la tablette et dans quelle mesure comprennent-ils le fonctionnement de l’application ? Certains contenus formels ou narratifs, certaines couleurs ou motifs particuliers des œuvres d’art affectent-ils la perception psychologique du champ visuel des participants ? Afin d’explorer ces questions, des étudiants en psychologie et en pédagogie de la Faculté de philosophie et de rééducation de l’Université de Sarajevo ont développé des questionnaires destinés à des groupes d’enfants présentant différentes formes de troubles du développement. Malheureusement, cette recherche a été interrompue par la fermeture des écoles en Bosnie-Herzégovine en raison de la Covid-19, mais reprendra lorsque la situation sanitaire permettra aux visiteurs d’être accueillis plus facilement dans les espaces clos tels que les musées. La recherche sera analysée par l’éducatrice du musée de la Galerie avec l’aide d’un mentor en enseignement spécialisé du Département de pédagogie de la faculté de philosophie de l’Université de Sarajevo.

Alors que la pandémie se poursuit, nous continuons à développer des contenus auxquels les utilisateurs peuvent accéder depuis leur domicile, avec leurs parents et leurs soignants. Nous avons adapté numériquement deux autres collections de notre musée : des peintures de l’artiste suisse Ferdinand Hodler et une sélection de peintures issues de la nouvelle exposition permanente du musée Galerija entuzijazma (Galerie de l’enthousiasme). Notre souhait est que d’autres musées d’art (locaux, régionaux et internationaux) rejoignent la plateforme en ligne ARTsee en adaptant leurs expositions aux besoins des enfants et des jeunes ayant des troubles du développement, dans le but d’améliorer ainsi l’accessibilité des collections des musées au niveau mondial.

Références :

Pour en savoir davantage à propos du projet Culture and Arts in Transition : The Digital Era qui a soutenu l’application :
https ://www.goethe.de/prj/cma/en/index.html

L’application ARTsee peut être téléchargée gratuitement :
https ://play.google.com/store/apps/details?id=ba.ugbih.artsee