Les musées n'ont pas de frontières,
ils ont un réseau

Toutes les actualités

octobre 30, 2020

COVID-19 Webinaire de l’ICOM | Gestion d’urgence pour les musées : focus Liban

Lorsque l’explosion du port de Beyrouth a ravagé la capitale libanaise le 4 août, l’ICOM a pu apporter un soutien immédiat grâce à son protocole d’intervention d’urgence et à la réactivité des partenaires locaux et internationaux

Les professionnels des musées sont par nécessité les premiers à intervenir quand des situations d’urgence menacent les collections, et il est impératif qu’ils comprennent les risques et la manière de contribuer à une planification pour répondre aux urgences dans leurs propres institutions. La crise de COVID-19 en cours a exacerbé ces problèmes déjà pressants, obligeant de nombreux musées à fermer leurs portes ou à travailler avec un personnel très limité.

Trois mois après la double explosion de Beyrouth, l’ICOM a choisi ce sujet comme centre de discussion pour le troisième webinaire de sa série sur le renforcement des capacités, qui aura lieu le 4 novembre à 16 heures, heure de Paris (GMT+1).

Ce webinaire réunira des professionnels des musées de différents pays pour passer en revue : les principes fondamentaux de la planification d’urgence, y compris la préparation, l’identification des acteurs clés, l’évaluation des risques, la priorisation des collections et d’autres préparatifs. Une attention particulière sera accordée à la situation à Beyrouth, au Liban, dont les musées ont été gravement touchés le 4 août.

Le webinaire sera diffusé en continu, avec traduction simultanée en français, anglais et espagnol.

LINK YUCA

L’organisation de ce projet a été possible grâce au soutien du ministère français de la culture.

INTERVENANTS

Marta C. Lourenço est la directrice du Musée national d’histoire naturelle et des sciences de l’Université de Lisbonne. Elle est la coordinatrice nationale du PRISC (Infrastructure portugaise de recherche sur les collections scientifiques) et, depuis 2016, présidente du Comité international de l’ICOM pour les musées et collections universitaires (UMAC). Au cours du webinaire, elle parlera de la valeur ajoutée des volontaires dans une situation d’urgence.

Samuel Franco Arce est le directeur de la Casa K’ojom et du Centre de sauvetage culturel d’Antigua, au Guatemala, et membre du DRMC de l’ICOM. Fort d’une vaste expérience en tant que secouriste/vidéographe culturel, il travaille également comme formateur dans le cadre des cours de premiers secours au patrimoine culturel de l’ICCROM et de la SOIMA. Au cours du webinaire de l’ICOM, il présentera aux participants une introduction à la gestion des urgences : avant, pendant et après la crise.

Suzy Hakimian a travaillé comme conservatrice au Musée national de Beyrouth de 1991 à 2009. Elle a coordonné la rehabilitation du musée, y compris la numérisation de l’inventaire et la mise en place de la collection permanente. En 2010, elle a pris en charge la création du musée des minéraux MiM à Beyrouth dont elle est actuellement la conservatrice. Sa présentation se portera sur l’expérience de protection du patrimoine acquise par les professionnels libanais pendant la guerre, et comment celle-ci a permis de réagir rapidement à l’explosion.

Elsa Urtizverea est la coordinatrice de la protection du patrimoine à l’ICOM depuis 2019. Son intervention lors du webinaire présentera un rapport sur la mission de l’ICOM au Liban, la collaboration avec l’ALIPH et d’autres parties, et le rôle futur de l’ICOM dans les efforts de réhabilitation.

Les présentations seront introduites par un discours de bienvenue de Diana Pardue, présidente de l’IC Disaster Resilience for Museums, au nom du Comité.

Après les interventions des orateurs, Anette Hansen, présidente de l’ICMS, livrera une réflexion finale sur les présentations et le rôle de l’ICMS.

MODERATEUR

Hanna Pennock a travaillé dans plusieurs musées en tant que chercheuse, coordinatrice d’expositions et conservatrice, après quoi elle a été inspectrice des collections nationales dans les musées d’État privatisés du pays. Pendant six ans, elle a été membre du conseil exécutif de l’ICOM, ainsi que membre du conseil d’administration du Comité international sur la sécurité des musées de l’ICOM. Elle est actuellement conseillère principale et chef de projet à l’Agence du patrimoine culturel à Amersfoort, aux Pays-Bas, et présidente du Comité permanent de l’ICOM pour la gestion des risques de catastrophes.