Les musées n'ont pas de frontières,
ils ont un réseau

All news

décembre 28, 2020

ICOM VoicesLa Casa Batlló repense sa gestion à l’ère de la Covid-19

Amilcar Vargas

Responsable du patrimoine mondial à la Casa Battló (Espagne).

Nous sommes toujours à la recherche de nouvelles idées!
Pour participer à l’appel à contributions de ICOM Voices,
en partageant vos expériences, cliquez 
ici.


Mots-clés :
Patrimoine mondial ; Résilience ; Patrimoine immatériel ; Covid-19.

Une nouvelle manière de visiter la Casa Batlló dans la nouvelle normalité. © Casa Batlló

La pandémie de Covid-19 a eu des conséquences importantes sur le secteur culturel mondial, mais elle a affecté plus durement encore les organismes de gestion privée qui ne bénéficient pas de fonds publics et dépendent entièrement des revenus générés par les visites. Des villes envahies de touristes en temps normal se sont vidées du jour au lendemain, ce qui a entraîné des préjudices considérables pour tous ceux qui dépendaient directement ou indirectement du tourisme.

Le cas de la Casa Batlló à Barcelone illustre bien la façon dont un établissement privé a pu faire face à cette situation. Ses propriétaires se sont efforcés d’adapter l’expérience culturelle au public, en grande partie local, en s’inspirant des valeurs patrimoniales du bâtiment, œuvre de Antoni Gaudí, et en recourant au patrimoine immatériel : une approche qui leur a permis de réinventer complètement leur modèle de gestion.

Innovation en matière de sécurité

Les mesures sanitaires préconisées pour prévenir le risque de contagion par la Covid-19 lors de la réouverture des musées ont mis l’accent avant tout sur l’hygiène et la sécurité. Dans notre cas, nous appliquons les protocoles formulés par le ministère de la Santé espagnol, ainsi que les recommandations émises par l’Institut du patrimoine culturel d’Espagne, l’ICOMOS, l’ICCROM et l’ICOM car nous sommes un bien inscrit sur la Liste du patrimoine mondial. Les mesures visent la protection du personnel interne et externe autant que celle des visiteurs. En vue de la réouverture qui a eu lieu le 1er juillet 2020, outre les mesures élémentaires de distanciation physique, d’utilisation du masque et de gel désinfectant, nous avons introduit le recours novateur aux filtres HEPA ou à charbon actif, ou encore l’ionisation bipolaire par plasma froid dans les systèmes de ventilation déjà présents dans le musée. Nous avons instauré un système de surveillance qui permet au visiteur de connaître la capacité d’accueil du lieu et la qualité de l’air grâce à un écran d’information posté à l’entrée du bâtiment. Les audioguides et les écouteurs subissent trois cycles de nettoyage, le plus important étant la désinfection par rayonnement ultraviolet effectué dans un local réservé à cet effet.

Détail du système de désinfection par rayonnement ultraviolet pour les audioguides et les écouteurs. © Casa Batlló

Le patrimoine comme source d’inspiration et le public local au centre des actions

La campagne de communication qui a précédé la réouverture s’est déroulée essentiellement en ligne et a inclus un support visuel inspiré de la propre œuvre de Gaudí. Elle a cherché à encourager la fréquentation locale, à travers la promotion de 40 000 entrées gratuites pour les résidents, une opération couronnée de succès puisqu’en 24 heures elles étaient écoulées. La signalétique interne, les moyens de communication sur Internet et les réseaux sociaux, ainsi que les produits de la boutique, ont tous été adapté à la nouvelle situation, tout en maintenant l’esprit du lieu, pour offrir une visite culturelle assurant la satisfaction, la confiance et la sécurité et pour dissiper la crainte de visiter un lieu fermé.

Nous avons déployé certaines actions comme la création de masques FFP2 inspirés des formes et des couleurs de la Casa Batlló mais aussi l’organisation de webinaires à l’intention du secteur professionnel qui ont rassemblé plus de 250 spécialistes et lors desquels nous avons abordé des thèmes touchant au patrimoine mondial, aux œuvres d’Antoni Gaudí ou encore à la réinvention de notre modèle de gestion. En outre, nous réalisons des streamings via les réseaux sociaux, en privilégiant le public local dont nous nous sommes significativement rapprochés mais en visant aussi l’étranger, totalisant plus de 500 000 personnes.

Logo « Protected Visit » (Visite protégée) inspiré de la propre œuvre de Gaudí. © Casa Batlló
Masque inspiré du « trencadis », ou assemblage de mosaïque, de la Casa Batlló. © Casa Batlló

Le patrimoine immatériel au cœur d’un site du patrimoine mondial

Afin d’attirer le public local à des activités permettant de générer des revenus et de couvrir ses frais de fonctionnement, le musée a commencé à offrir des expériences culturelles qui associent le patrimoine immatériel de type musical à la visite du monument classé au patrimoine mondial. Parmi les autres activités proposées, on peut citer la vente d’entrées exclusives avec une fréquentation réduite, des visites guidées par le conservateur du musée ou encore des campagnes menées conjointement avec d’autres marques. Les concerts de flamenco, de jazz, de blues, de soul et de rumba dans le musée ont aidé à compenser partiellement le négatif impact financier enduré suite à la fermeture des salles de concert. Ces petites représentations, qui se sont conformées aux nouvelles mesures de sécurité, ont contribué à financer la nouvelle gestion de l’institution tout en venant agrandir l’offre culturelle pour les résidents.

Musiciens et danseurs de flamenco sur la terrasse de la Casa Batlló. © Casa Batlló

Les défis pour le futur

Face à un avenir incertain, l’équipe de gestion a trois défis à relever. 1. Adapter les contenus aux exigences de sécurité, de protection et d’expérience culturelle du public local, historiquement sous-représenté. 2.  Délocaliser le monument à travers des expériences immersives exportables à l’aide de technologies nouvelles telles que la réalité augmentée, la réalité virtuelle et l’intelligence artificielle, qui évitent la saturation des visiteurs dans un lieu à la capacité limitée. 3. Continuer à préserver la valeur exceptionnelle du bâtiment pour favoriser l’inspiration que procure la transmutation de la nature en architecture, opérée par Antoni Gaudí il y a plus d’un siècle.

La réinvention de la gestion à la Casa Batlló constitue un défi historique que le personnel s’attache à résoudre dans un bel esprit de résilience, en combinant sagesse et connaissances ainsi qu’une présence renforcée sur les réseaux au niveau international, mais surtout, avec la conviction que les défis du présent nous aideront à nous adapter à un avenir plus viable.

Références et ressources

Vidéo sur les moyens de protection et de sécurité mis en place pour la réouverture :
https://www.youtube.com/watch?v=e3qhNCS86-8&feature=youtu.be

Vidéo des concerts de flamenco sur la terrasse :
https://www.youtube.com/watch?v=WqVjsFy-H-g&feature=youtu.be

La Casa Batlló avec des enfants :
https://www.youtube.com/watch?v=WfsBVFQhs0k&feature=youtu.be

Description des mesures d’hygiène mises en œuvre :
https://www.casabatllo.es/en/news/we-guarantee-a-safe-visit-with-innovative-hygiene-measures/

https://mascarillas.casabatllostore.com/mascarillas-tela-gaudi/

Produits inspirés de l’ère Covid-19 à la Casa Batlló :
https://mascarillas.casabatllostore.com/

Visites scolaires pour encourager la fréquentation locale :
https://www.casabatllo.es/en/news/visit-schools-2020/

Activités pour les enfants durant le confinement :
https://www.casabatllo.es/en/news/games-crafts-download-gaudi/

Plus d’information sur la Casa Batlló :
https://www.casabatllo.es/fr/

Visites guidées virtuelles de la Casa Batlló durant le confinement :
https://www.instagram.com/tv/CALPOK1qjOi/?utm_source=ig_web_copy_link

__________________

LISEZ TOUS LES ARTICLES DE ICOM VOICES

Les opinions exprimées dans l’article n’engagent en aucune façon l’ICOM et relèvent de la responsabilité de son auteur.