Museums have no borders,
they have a network

All news

mars 12, 2020

COVID-19 Comment atteindre – et engager – votre public à distance

L’épidémie en cours de COVID-19 a provoqué de l’anxiété et des mesures de quarantaine généralisées dans différents pays du monde. Les gens restent chez eux pour limiter la propagation de la maladie et des lieux qui normalement rassemblent de grandes foules, y compris les musées, ont fermé leurs portes.

(N.B. AAM a préparé un excellent guide pour les professionnels des musées pour faire face à cette urgence sanitaire en cours, et pour se préparer en interne et en externe aux épidémies dans leurs communautés.)

Bien que cet isolement forcé limite les possibilités pour les musées d’atteindre leur public, plusieurs institutions dans le monde font preuve d’une grande créativité et de résilience en exploitant le pouvoir des réseaux sociaux. Nous avons préparé une liste d’études de cas et de bonnes pratiques en matière de diffusion numérique qui peuvent inspirer les musées à faire face à cette situation. Voici ce que vous pouvez faire pour atteindre – et engager – votre public à distance:

Mettez vos collections en ligne

Depuis plusieurs années, les musées partagent leurs collections en ligne. La numérisation des œuvres d’art représente une formidable opportunité pour la valorisation du patrimoine, pour prolonger la réalisation et votre relation avec les visiteurs au-delà du musée et, à terme, pour encourager des processus de co-création avec le public!

Récemment, le Smithsonian a publié 2,8 millions d’images haute résolution de l’ensemble de ses collections sur une plate-forme en ligne en accès libre, et plus tôt cette année, les musées de la ville de Paris ont offert 100 000 (maintenant plus de 300 000) reproductions numériques d’œuvres d’art en libre accès via leur portail Collections.

L’Accès libre est un outil puissant pour donner à vos publics les moyens pour remixer, réutiliser et réinventer les trésors que vous abritez!

© Jon Scieszka and Steven Weinberg

La crise sanitaire du COVID-19 pousse de plus en plus d’institutions à dématérialiser leurs collections: les sites du patrimoine chinois, dont le Musée des Trois Gorges de Chine de Chongqing, le Musée d’histoire naturelle de Chongqing et le Musée national de Pékin, ont choisi d’augmenter leur offre numérique. Une centaine d’expositions en ligne sont accessibles depuis n’importe où sur le site Web de la National Cultural Heritage Administration de Chine (en chinois).

Organisez des visites virtuelles

Facebook / Instagram Live
De nombreux musées proposent régulièrement des visites en direct de leurs collections et expositions, souvent organisées par des conservateurs ou les directeurs de musée eux-mêmes (comme cette présentation de l’exposition “Ville et cosmos: les arts de Teotihuacan” au LACMA). Cela représente un outil incroyable pour augmenter l’engagement avec des vues en coulisses et pour toucher un public plus large. Saviez-vous que lors de notre dernière Conférence générale, en plus des participants de 114 pays, des personnes d’autres 16 ont suivi # ICOMKyoto2019 via Facebook Live et live tweeting?

Le 14 août 2017, lors d’une transmission en direct sur Facebook, les peintures de Vincent van Gogh “Tournesols” ont été réunies virtuellement dans une collaboration unique dirigée par les experts de la National Gallery, du Van Gogh Museum d’Amsterdam, de la Neue Pinakothek de Munich, Philadelphia Museum of Art et Seiji Togo Mémorial Sompo Japan Nipponkoa Museum of Art.

Aux temps du Coronavirus, “Triennale Decameron” est un nouveau programme de rencontres et d’entretiens avec des artistes, inspiré de la célèbre collection de récits de Boccaccio, diffusé tous les jours à 17h sur la chaîne Instagram de Triennale Milano. “Ce moment de crise peut devenir l’occasion d’expérimenter avec de nouvelles formes d’expression créative que dans une état normal nous n’aurions jamais eu le courage d’essayer”, explique le directeur artistique de la Triennale Lorenza Baroncelli.

“Ce moment de crise peut devenir l’occasion d’expérimenter nouvelles formes d’expression créatives que dans un état normal nous n’aurions jamais eu le courage d’essayer”

Exposition organisée sur Pinterest
Pinterest est une excellente plate-forme pour afficher vos collections et expérimenter des associations et des connexions souvent difficiles dans le monde réel, pour des problèmes de logistique ou de conservation. Jetez un œil aux incroyables explorations visuelles mises en place par le J. Paul Getty Museum sur leur profil, avec des pièces de leurs collections ainsi que du monde entier. Nous vous suggérons de commencer par celui-ci!

Fils Twitter
Aucun musée ne peut mieux illustrer les opportunités offertes par Twitter en termes de portée et d’engagement du public que le Museum of English Rural Life (MERL). Après être devenu viral avec son fil «Look at this Absolut Unit», le musée continue d’utiliser Twitter pour promouvoir sa collection d’une manière pleine d’esprit et engageante.

Les fils Twitter peuvent vraiment booster votre narration: nous avons récemment essayé lors de la Journée internationale des Femmes, donnant à notre public un petit aperçu du travail de Margaret M. Brayton, une pionnière de #FemmesDansLesMusées

Podcasts
Les podcasts sont une tendance à la hausse dans le monde des musées. Ils sont pas chers, très diversifiés et peuvent être facilement appréciés pendant nos trajets quotidiens ou pour vous tenir compagnie au travail ou en quarantaine à la maison! Vous pouvez les utiliser pour explorer vos collections, discuter avec des invités ou donner une nouvelle perspective sur le travail du musée. Pour quelques exemples inspirants, jetez un œil à cette liste de podcasts par et sur les musées et GLAM.

Engagez votre public avec des hashtags et des concours de médias sociaux

Racontez une histoire avec des hashtags
Les hashtags sont des agrégateurs de contenu: vous pouvez les utiliser pour inviter votre public à suivre une histoire ou une série de posts, en se concentrant sur un sujet spécifique. Suite à la fermeture forcée des musées, de nombreuses institutions italiennes se sont tournées vers les réseaux sociaux pour rester accessibles aux visiteurs. À Milan, la Pinacoteca di Brera a commencé une série intitulée #ResistenzaCulturale dont le but est d’amener le musée au domicile du spectateur avec des histoires personnelles et des looks en coulisses, un projet similaire à #storieaportechiuse du Musée national des sciences et de la technologie Leonardo da Vinci.

Encouragez à partager!
Avec notre récente campagne #FemmesDansLesMusées, nous avons encouragé les professionnels et les institutions du monde entier à raconter le rôle des femmes dans le monde des musées. Le résultat a été exceptionnel, avec des musées et des professionnels qui ont partagé les contributions fondamentales des femmes au monde de la culture.

Quiz et concours
Les quiz sont une idée rentable pour combiner le partage d’informations et l’engagement du public. Consultez ce fil de discussion de Frida Kahlo par National Geographic Espagne pour un mélange de quiz d’histoire de l’art et de culture populaire.

Enfin, les concours sont une manière amusante d’encourager votre public à s’engager dans les collections et les expositions du musée et à les réinterpréter avec une touche personnelle. Et ils fonctionnent encore mieux avec une politique d’accès ouvert! Regardez c’est ce qu’a fait le Morgan Museum & Library lors de l’exposition Drawn to Greatness: Master Drawings from the Thaw Collection.

Nous espérons que ces conseils peuvent être utiles pour surmonter ces moments difficiles et pour atteindre votre public directement chez eux. Et n’oubliez pas de vous amuser en le faisant!