Les musées n'ont pas de frontières,
ils ont un réseau

All news

janvier 26, 2022

ICOM VoicesDiversité et inclusion : imaginer l’avenir des musées avec l’Expedición Bogotánica

Mots clés : Inclusion ; Expedición Bogotánica  ; Patrimoine culturel et naturel ; Interprétation du patrimoine

En collaboration avec les équipes du projet Expedición Bogotánica (Expédition bogotanique), le musée de l’Université du Rosario (Bogotá, Colombie) a saisi l’occasion présentée par la Journée internationale des musées 2021 pour aborder son thème de l’année : « L’avenir des musées : se rétablir et se réinventer ». Il a fait participer des étudiants déficients intellectuels âgés de 18 à 25 ans qui étaient inscrits au programme de formation « Options et soutiens pour la transition vers la vie adulte des jeunes déficients intellectuels » (Opciones y Apoyos para la Transición a la Vida Adulta para Jóvenes con Discapacidad Intelectual, OAT), dirigé par l’Université du Rosario et la Corporación Transiciones Crecer, organisation à but non lucratif.

Expedición Bogotánica

L’un des axes du programme OAT est le tourisme culturel et incluant, organisé via un projet intitulé Expedición Bogotánica. Cette salle de classe ouverte et itinérante est un programme pédagogique innovant fondé sur la médiation et tourné vers les musées et les lieux patrimoniaux de Bogotá. Ce projet a été inspiré par l’Expédition botanique au Nouveau Royaume de Grenade (Expédition Botánica en el Nuevo Reino de Granada), qui fut dirigée par le scientifique José Celestino Mutis de 1783 à 1816. Son projet avait donné lieu à la création de près de 7 000 planches illustrées présentant les espèces découvertes pendant les trente années de l’expédition et visait à­ redécouvrir, expérimenter, enregistrer et représenter la flore du vice-royaume de Nouvelle-Grenade.

Expedición Bogotánica vise à se réapproprier le patrimoine culturel et naturel des musées de Bogotá, et à s’en émerveiller, de façon à réinterpréter et à appréhender le legs de l’Expédition botanique conduite par José Celestino Mutis en se tournant vers les enjeux du XXIe siècle.

Le musée de l’Université du Rosario et son cloître ancien constituent l’axe central de la route du patrimoine suivie par Expedición Bogotánica. Établissement éducatif depuis 1653, il a aussi été le siège du programme et le point de départ vers d’autres musées du centre historique de Bogotá.

Création de l’affiche de la Journée internationale des musées 2021

En vue de la Journée internationale des musées, les enseignantes du programme OAT de l’Université du Rosario ont tenu en mars 2021 deux séances virtuelles visant à aborder les questions concernant l’avenir des musées. La première partie de cette activité consistait à brièvement décrire les musées du passé et ceux d’aujourd’hui. Sa deuxième partie s’organisait autour d’une séance de brainstorming sur l’avenir des musées, suivi de la compilation, par écrit, mais aussi par le dessin, des idées ayant ainsi surgi. Les jeunes ont exprimé leurs impressions quant aux éléments que doit posséder un musée, d’après leur propre expérience des lieux qu’ils et elles ont régulièrement visités à Bogotá depuis 2017. Avant la pandémie, ils ont pu y conduire des activités d’interprétation du patrimoine en présence d’un public constitué d’éducateurs des musées, de visiteurs et d’étudiants.

Dans le cadre des séances menées en mars 2021, les enseignantes ont inclus une activité sensorielle. Pour ce faire, elles ont projeté, au cours des séances virtuelles, des photos du groupe de jeunes en train d’effectuer des activités d’interprétation dans les musées de Bogotá. Elles ont ensuite demandé aux participants de fermer les yeux et de penser aux questions suivantes : « Qu’imaginez-vous quand on vous dit ‘musée’ ? Quels sons percevez-vous ? Quelles odeurs sentez-vous ? Quelle est votre sensation ? »

Une partie des jeunes a pensé au son de l’eau au Museo del Oro, à la voix du guide, à l’histoire des objets ; au chant des oiseaux et à l’odeur de la nature à la Casa de la Moneda ; au chant des oiseaux, aux animaux et aux tribus autochtones au Museo de la Independencia ; ainsi qu’à l’odeur des fleurs dans les jardins du musée de l’Université du Rosario.

L’exercice s’est poursuivi par un travail d’interprétation : les jeunes devaient dessiner ou écrire la façon dont ils se rappelaient les musées. Après avoir mis en commun leurs productions, ils ont procédé à une construction collective en répondant aux questions suivantes : « Comment voulons-nous que soient les musées de demain ? Quels éléments aimerions-nous qu’ils possèdent ? »

 Les jeunes ont répondu par plusieurs idées à ces questions :

  • « J’aimerais [que les musées] privilégient la diversité pour que tous – enfants, adultes, handicapés, personnes venues d’autres pays – puissent participer. Qu’ils soient accessibles, de façon à ce que si des handicapés y viennent, il y ait des rampes, et tous les éléments nécessaires pour qu’ils puissent entrer et participer». – Ana Lucía Díaz Rincón
  • « Moi, je dis qu’ils vont être très technologiques, avec des hologrammes, très avancés question technologie : tout va passer par des hologrammes ». – Ilich Mohamed Gil Velázquez
  • « Un musée où faire différentes sortes de choses : des tableaux, des technologies que l’on puisse observer à l’aide de tablettes qui racontent des histoires ». – Verónica Barbón
  • « Un musée familial avec des vidéos du passé, des écrans interactifs : un musée du XXIIe siècle racontant des histoires du XXIe. » — Juan Felipe Cárdenas
  • « Technologies, tablettes, PC : les touristes ne marchent pas mais se déplacent à l’aide d’étages mobiles. » – Daniel Guzmán
  • « Musée à tableaux thématiques, technologiques, avec des arbres et beaucoup de nature à l’intérieur du musée, sinon ce serait très ennuyeux. Et une odeur de rose. » – Lina María Rodríguez.
  • « Ils seraient virtuels : on pourrait aller dans tous les musées du monde sans avoir besoin de voyager. » – Nicolás Collazos
  • « Les musées seraient bourrés de technologie : il y aurait des hologrammes et les guides du musée seraient des robots. » – Ilich Gil Velázquez
  • « Ils seraient en plein air, avec plein d’espace où marcher et ils pourraient accueillir beaucoup de monde. » – Ana María Arias
  • « Les musées seraient nocturnes certains jours de la semaine et tous les week-ends. Il devrait y avoir un musée dans tous les endroits du monde. » – Juan Manuel Ovalle

 

À partir de ces témoignages enregistrés pendant les séances, les jeunes ont créé des dessins et des textes. Tout cela a ensuite été utilisé pour personnaliser l’affiche de la Journée internationale des musées 2021 conçue par l’ICOM.

Pour réaliser leur affiche, les équipes du programme OAT et le musée universitaire ont été rejoints par la Corporación Mundial de la Mujer, organisme qui a soutenu le projet à l’aide de stratégies de design social et inclusif. Grâce à cette collaboration, des ateliers de co-création ont été mis en place autour du dessin pour permettre aux jeunes d’exprimer leur diversité et leur créativité. C’est en pensant à l’inclusion, ainsi qu’au développement du numérique, qu’une affiche interactive à contenus multimédia a été proposée. Ces contenus combinent l’expression écrite, illustrée et orale. Ainsi, en cliquant sur certains éléments du fond, on peut activer huit fichiers audios et entendre la voix de certains des jeunes participants.

Affiche personnalisée de la Journée international des musées 2021.

Il nous a alors paru évident que cette affiche devait être accompagnée d’un texte venant contextualiser le programme et l’activité spécifique réalisée par les jeunes intervenants, d’où le présent article. Par ailleurs, le 18 mai 2021 s’est tenue une séance virtuelle invitant le public à assister à une activité éducationnelle conduite par les jeunes, qui a été postée sur la chaîne YouTube du musée.

Références et ressources

Pour profiter pleinement de l’expérience interactive, nous vous recommandons de télécharger le PDF de l’affiche à partir de ce lien et de l’ouvrir avec Adobe Acrobate Reader : https://www.urosario.edu.co/PortalUrosario/media/URV3/Museo/img/IMD_2021_POSTER_F.pdf

Garzón, F., Valdés, F., & Avilés, A. (2021). Musées du passé. [Matériel de la classe]. Enregistrement de la séance, université du Rosario.

Garzón, F., Valdés, F., & Avilés, A. (2021). Musées du futur. [Matériel de la classe]. Enregistrement de la séance, université du Rosario.

ICOM (2021). Journée internationale des musées 2021 – « L’avenir des musées : se rétablir et se réinventer ». Extrait de : https://icom.museum/en/news/international-museum-day-2021/

Informations sur l’Expédition botanique royale (en espagnol) : https://www.banrepcultural.org/biblioteca-virtual/credencial-historia/numero-240/la-real-expedicion-botanica

Conception graphique : Andrea Casas, designer, Corporación Mundial de la Mujer, Colombie

Les jeunes du programme OAT – Expédition bogotanique :

Felipe Rozental ; Francesca Zobel ; Juan Manuel Ovalle ; Juan Felipe Cárdenas ; Verónica Barbón ; Nicolás Alvarado ; Ana María Arias ; Nicolás Collazos ; Ilich Gil Velázquez ; Pablo Salazar ; Melissa Fernanda Alfonso ; Ana Lucía Díaz ; Andrés Felipe Pabón ; María Natalia Camacho ; Daniel Guzmán ; Gabriel Guzmán ; Lina María Rodríguez ; Juan Pablo Galán.

Vous souhaitez en savoir plus sur Expédition bogotanique ? Contact : coordinacion@transicionescrecer.com

Connectez-vous aux activités du musée de l’université du Rosario

Réseaux sociaux :

Site web : urosario.edu.co/museo

Mail : visitasguiadas@urosario.edu.co

Auteures

Ingrid Frederick, muséologue du musée de l’Université du Rosario, et membre du conseil directeur d’ICOM Colombie

Flor Alba Garzón, enseignante, éducatrice des musées et membre d’ICOM CECA

Daniela Ramírez, étudiante en Sociologie et médiatrice du musée de l’Université du Rosario

Dre Inés Elvira Restrepo, directrice de Corporación Transiciones Crecer, programme Options et soutiens pour la transition vers la vie adulte des jeunes déficients intellectuels (OAT)

Adriana Rojas Avilés, enseignante, programme Options et soutiens pour la transition vers la vie adulte des jeunes déficients intellectuels (OAT)

Flavia Valdés, enseignante, programme Options et soutiens pour la transition vers la vie adulte des jeunes déficients intellectuels (OAT)