Les musées n'ont pas de frontières,
ils ont un réseau

Le 30 septembre dernier, 170 représentants des Comités internationaux de l’ICOM se sont retrouvés dans la ville portuaire japonaise de Maizuru pour la pré-conférence de la 25e Conférence générale de l’ICOM à Kyoto en 2019.

La conférence était divisée en deux panels avec deux thèmes principaux : « Les musées et les enjeux internationaux » et « Les communautés locales et les musées ». Les discours d’ouverture ont été prononcés par Ryozo Tatami, maire de Maizuru ; Suay Aksoy, présidente de l’ICOM ; Ryohei Miyata, commissaire des affaires culturelles au Japon ; et Johei Sasaki, président du Comité organisateur d’ICOM Kyoto 2019.

Le premier panel, dédié aux enjeux internationaux, a présenté des cas de musées ayant répondu à des défis liés au changement climatique, aux catastrophes, à la migration, au développement durable et au bien-être. Le deuxième, s’est centré sur les communautés locales et comment les musées renforcent leurs connaissances de sur leur histoire en dépassant les frontières, en encourageant la participation et en construisant des relations significatives avec les peuples autochtones. Ces discussions inspirantes ont démontré la vitalité de la réflexion autour du thème de la conférence générale « Les musées, plateformes culturelles: L’avenir de la tradition ». Les séances se sont terminées par les remarques de clôture de Masumi Zeniya, président de l’Association japonaise des musées et directeur exécutif du Musée national de Tokyo.

Les représentants des Comités internationaux au centre de conférences de Kyoto.

Plus tard dans la journée, le musée national de Kyoto a organisé une réception durant laquelle les autorités locales, représentées par M. Tatami et le gouverneur de la préfecture de Kyoto, Takatoshi Nishiwaki, ont réitéré leur implication dans l’organisation de la Conférence générale et ont exprimé leurs meilleurs voeux de succès. Le jour suivant la conférence, les participants ont parcouru la route historique du Maquereau pour rejoindre le centre de conférences de Kyoto qui accueillera la Conférence générale de l’ICOM en 2019. Les représentants des Comités internationaux ont pu visiter les locaux et se réunir avec le Comité organisateur d’ICOM Kyoto 2019 pour organiser leurs réunions annuelles qui se tiendront cette année lors de la Conférence générale.

Grâce a l’excellente organisation du Comité organisateur, cette répétition de la Conférence générale a été un grand succès et de bonne augure pour les débats qui auront lieu l’année prochaine.

Découvrir Maizuru

Durant la matinée avant la conférence de Maizuru, les participants ont pu visiter le musée mémorial du rapatriement. Suite à la fin de la deuxième Guerre Mondiale, cette ville située sur la côte occidentale du Japon a été le port de retour d’environs 660 000 personnes déportées pendant le conflit. Le groupe a également visité le musée de la brique, qui retrace l’évolution historique de ce matériau, et assisté à une cérémonie du thé.

Site web d’ICOM Kyoto 2019