Les musées n'ont pas de frontières,
ils ont un réseau

Toutes les actualités

février 5, 2020

Conférence Symposium de fin du projet Musées et patrimoine immatériel : vers un troisième espace dans le secteur du patrimoine

Le 26 février 2020 sera organisé le symposium de fin de l’Intangible Cultural Heritage and Museums Project (IMP), à Bruxelles.

Ce symposium proposera un forum public aux principales parties prenantes dans les domaines du patrimoine immatériel et des musées ; professionnels des musées et du patrimoine, décisionnaires, universitaires ou encore représentants des réseaux transnationaux. Celles-ci synthétiseront les données pratiques et théoriques mises au jour depuis 2017, tout au long de cette coopération européenne autour du thème du patrimoine culturel immatériel et des musées. Des recommandations et méthodologies applicables aussi bien aux pratiques qu’aux politiques afférentes seront émises, en s’appuyant sur les résultats du projet.

Le projet a également donné lieu à la rédaction d’un livre, à la création d’une boîte à outils, ainsi qu’à la rédaction d’une déclaration commune au nom des personnes impliquées dans le projet au cours de ces trois dernières années. Ces documents seront présentés pour la première fois lors de ce symposium de fin.

LE LIVRE DE L’IMP

Conçu pour développer les pratiques patrimoniales et aider toutes les personnes qui souhaitent participer à la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, il constitue l’un des nombreux résultats produits par le projet. Il doit accompagner ses lecteurs dans la découverte de nouvelles pratiques patrimoniales pour le XXIe siècle et permettre de trouver des voies inédites vers un troisième espace dans le secteur du patrimoine.

LA BOÎTE À OUTILS POUR LES MUSÉES ET LE PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL

La boîte à outils fournit aux professionnels des musées des outils pragmatiques et méthodologiques, ainsi que des sources d’inspiration, pour s’impliquer dans la sauvegarde du patrimoine vivant. Tout au long de ce projet, les participants aux événements ont pu mettre au point, ensemble, des lignes directrices, des recommandations et des réflexions pratiques, qui ont été intégrées à la boîte à outils.

LA DÉCLARATION DE L’IMP

Dans cette déclaration, l’ensemble des parties exprimeront leurs découvertes et espoirs, et partageront leurs sources d’inspiration en matière de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel des communautés, des groupes et des personnes, par et avec les musées.

Dans la mesure où le patrimoine culturel immatériel et le patrimoine culturel matériel sont intrinsèquement liés, ce document soulignera que les musées forment des espaces privilégiés pour aider à la sauvegarde du premier.

INTANGIBLE CULTURAL HERITAGE AND MUSEUMS PROJECT (IMP)

Lancé en 2017, l’Intangible Cultural Heritage and Museums Project (IMP) étudie les diverses approches et pratiques en matière de protection du patrimoine culturel immatériel au sein des musées en Belgique, aux Pays-Bas, en Suisse, en Italie et en France. L’IMP encourage l’apprentissage interdisciplinaire entre pairs, développe des compétences et des outils professionnels et crée des possibilités internationales de mise en réseau pour échanger de bonnes pratiques. L’ICOM contribue au projet en tant que membre du groupe de réflexion par sa participation aux conférences internationales, aux réunions d’experts et aux réunions techniques pour la mise en place d’une « boîte à outils ». La mission du groupe de réflexion est d’agir en qualité de conseil consultatif et de proposer divers points de vue et opinions, ainsi que son expertise.

 

L’inscription est possible jusqu’au 14 février 2020 inclus.

En savoir plus sur le projet IMP

Photo: conférence IMP à Berne, Suisse – Copyright Joel Schweizer