Les musées n'ont pas de frontières,
ils ont un réseau

Toutes les actualités

janvier 12, 2021

Réseau Tremblement de terre en Croatie : rapport et actions de l’ICOM pour soutenir les musées

Le 29 décembre 2020, un tremblement de terre de magnitude 6,4 a frappé le comté de Sisak-Moslavina, en Croatie, dont l’épicentre est situé dans le village de Strašnik, à environ 50 km au sud-est de la capitale croate, Zagreb.

image de couverture © Associated Press

Le séisme, le troisième et le plus fort à avoir frappé la Croatie en 2020, a dévasté les villes de Petrinja, Sisak et Glina, ainsi que les villages environnants, causant d’énormes dégâts à l’ensemble des bâtiments de ces villes et au patrimoine culturel de la région. Une fois de plus, nous partageons la douleur de tous les Croates si profondément touchés par le tremblement de terre.

Nous travaillons en contact étroit avec l’ICOM Croatie et le ministère croate de la culture et des médias pour offrir tout le soutien possible dans les efforts de gestion de la catastrophe, mais la sauvegarde des biens affectés est rendue plus difficile et dangereuse par les mouvements et secousses du sol toujours en cours.

Vous trouverez ci-dessous la lettre adressée par la ministre croate de la culture et des médias Nina Obuljen-Koržinek au président de l’ICOM, Alberto Garlandini

ICOM lettre

Le Président a exprimé la solidarité de l’ICOM aux collègues croates. Il restera en contact avec la présidente de l’ICOM Croatie concernant cette situation afin de leur offrir tout le support nécessaire.

Une évaluation d’urgence détaillée du patrimoine culturel local est déjà en cours : elle porte sur les églises, les bâtiments historiques et les biens culturels meubles, y compris les collections et les inventaires des musées locaux. En outre, de nouveaux dégâts ont été observés sur des monuments de Zagreb, déjà gravement touchés par le premier tremblement de terre du 22 mars. Ces monuments seront également inspectés pour détecter d’éventuels autres dommages.

À cette occasion, le travail de l’ICOM Croatie a été essentiel pour réaliser un inventaire détaillé des dommages subis par les musées de la capitale. Le comité national croate a travaillé en étroite collaboration avec le secrétariat de l’ICOM ainsi qu’avec le Comité international des musées résistants aux catastrophes pour soutenir leurs collègues croates.

Aujourd’hui encore, nous invitons la communauté des musées à se rassembler pour aider la population croate et les professionnels des musées, en rassemblant les ressources humaines, financières et techniques pour les soutenir dans ce moment difficile. Si vous pouvez offrir votre aide, veuillez prendre contact avec le comité croate ou avec le secrétariat de l’ICOM à l’adresse programs@icom.museum.