Les musées n'ont pas de frontières,
ils ont un réseau

All news

mars 9, 2022

RéseauUkraine : l’ICOM rappelle le rôle de la culture et des musées dans la construction d’une paix durable

Suite à l’invasion russe en Ukraine, le Conseil international des musées (ICOM) rappelle le rôle des musées, de la culture et de la coopération internationale dans la construction d’une paix durable entre les nations.

Le 24 février, l’ICOM a condamné l’invasion russe de l’Ukraine et a demandé à toutes les parties de respecter les conventions internationales pour la protection du patrimoine et des musées en période de conflit. Alors que nous poursuivons notre travail pour aider nos collègues ukrainiens à assurer leur sécurité, ainsi que celle de leurs musées et de leurs collections, nous souhaitons exprimer notre gratitude à la communauté muséale internationale, qui a manifesté un grand soutien à l’Ukraine, et notre solidarité avec les citoyens russes qui expriment leurs préoccupations, souvent au prix de risques personnels importants.

L’ICOM est né en 1946, à une époque où les appels au pacifisme et à l’unité donnaient naissance à de nombreuses organisations internationales dans le but de construire une paix durable entre les nations au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Le conflit était terminé, mais le chemin de la réconciliation était encore long. Les membres fondateurs de notre organisation avaient compris que les musées et la culture avaient un rôle central à jouer dans la création d’un terrain commun pour la compréhension mutuelle et le dialogue. Ces idéaux qu’ils ont insufflés à l’ICOM restent des valeurs fondamentales que nous défendons encore aujourd’hui.

“1. nous croyons qu’il est de la plus haute importance pour chaque nation que la connaissance des cultures des différents pays faisant partie d’un même monde soit plus largement diffusée ; 2. par ce moyen, il y aura un terrain plus large de compréhension mutuelle, car par l’échange de connaissances culturelles, il y a un terrain commun pour la paix ;” – 1ère Assemblée Générale de l’ICOM, Mexico, 8 novembre 1947

Face à la terreur et à la tragédie, nous devons choisir l’unité et la solidarité. Comme nous l’avons fait dans le passé, l’ICOM et la communauté muséale mondiale se joignent aux efforts pour protéger le patrimoine, maintenir les relations culturelles entre les communautés muséales de différentes nations, et défendre la culture comme moyen de construire une paix durable, en Ukraine comme dans toutes les autres nations du monde.

Image par Úrsula Madariaga de Pexels