Conférence générale

Plus de 4000 experts et professionnels des musées se retrouvent lors d’une semaine passionnante, pour échanger et discuter autour des sujets qui agitent les musées, sur la base des discussions scientifiques avec les comités internationaux de l'ICOM, tout en prenant en compte les questions muséales et patrimoniales qui font l’actualité. La 24e Conférence générale de l'ICOM aura lieu à Milan (Italie) du 3 au 9 Juillet 2016.  Lire la suite

Code de déontologie de l’ICOM pour les musées
Code de déontologie de l’ICOM pour les musées

La déontologie et la conduite exemplaire des professionnels des musées sont des valeurs fondamentales pour l’ICOM.

Le Code de déontologie de l’ICOM pour les musées, adopté en 1986 et révisé en 2006 établit les valeurs et principes communs à l’ICOM et à la communauté muséale mondiale. Outil de référence, traduit en 36 langues, il fixe les normes minimales de pratiques et de performance professionnelles pour les musées et leur personnel.

En adhérant à l’ICOM, chaque membre s’engage à respecter ce Code.

Lire la suite

Rapport d’activités 2014 de l’ICOM

Le Rapport d’activités 2014 de l’ICOM est maintenant disponible et peut être téléchargé. Le rapport présente les activités réalisées au cours de l’année 2014 par tous les Comités nationaux et internationaux de l’ICOM, ainsi que par ses Alliances régionales et ses Organisations affiliées. La publication comprend des informations sur l’accroissement de l’expertise dans le secteur des musées et du patrimoine, sur le soutien au réseau de l’ICOM qui est solide et dynamique, sur l’augmentation et la gestion des ressources et sur la consolidation de la position de leader de l’ICOM dans le secteur du patrimoine. Lire la suite

Centre international de formation en muséologie de l’ICOM

Grâce à ses programmes de formation participative destinés aux professionnels des musées, le Centre international de formation en muséologie de l’ICOM a pour but de promouvoir à un niveau international la recherche et les échanges entre les musées et d’améliorer l’expertise des professionnels originaires des pays en développement, en particulier ceux de la région Asie-Pacifique. Lire la suite